Logo Planair

Des projets européens pour conquérir de nouveaux marchés

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email
Share on print
Print

Les projets de recherche européens sont cruciaux pour les entreprises innovantes. platinn a largement favorisé la participation du bureau d’ingénieurs PLANAIR à ce type de projets, en le mettant en contact avec les bons partenaires sur le continent.

 

Le bureau d’ingénieurs-conseils PLANAIR a été créé en 1985 avec la volonté de contribuer au développement durable. Ses collaborateurs élaborent et mettent en œuvre des solutions innovantes dans les domaines de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement. Sa clientèle est large: collectivités publiques, industries, régies immobilières, particuliers, architectes, investisseurs institutionnels…

Dans sa volonté d’être un acteur de la transition énergétique, «PLANAIR a toujours considéré que l’innovation devait être au cœur de son activité», explique Lionel Perret, le directeur innovation de l’entreprise. «Nous souhaitons faire la boucle entre la théorie, les concepts et le terrain». Mais, explique-t-il, le secteur du bâtiment ne favorise pas forcément l’innovation, car ses acteurs ont trop souvent un intérêt financier évident à reproduire des solutions connues, puisque les montants des honoraires sont fixes. Il est donc toujours nécessaire de se donner les moyens de produire du nouveau.

PLANAIR totem

L’entreprise cherche à faire le lien entre la recherche et le marché et, pour ce faire, elle participe depuis de nombreuses années à des projets de recherche collaboratifs financés par des fonds suisses ou européens. Elle a, entre autres, mené des projets avec le CSEM (Centre suisse d’électronique et de microtechnique). La spécificité de ces projets est qu’ils sont collectifs, en impliquant plusieurs entreprises, instituts de Hautes écoles et centres de recherche. «Ils nécessitent entre six ou douze partenaires», précise Lionel Perret.

Les projets de recherche
Les deux projets européens les plus récents de PLANAIR ont porté sur les sujets suivants:

  • Le premier est lié à l’efficacité énergétique dans l’industrie et propose des contenus de formations, en ligne, pour former les collaboratrices et collaborateurs des sociétés qui souhaitent en savoir plus sur l’efficacité énergétique (Energy Efficiency Call).
  • Le deuxième, soumis avec l’aide du coach platinn début septembre, consiste à la création d’une plateforme qui permet de mettre en lien des personnes du domaine de la finance intéressées par la transition énergétique et des entreprises bénéficiant d’un potentiel d’économie. PLANAIR offre les compétences techniques et les financiers investissent pour accélérer la transition énergétique dans les entreprises.

Dans le cadre du programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne Horizon 2020, les “calls” ont des budgets totaux de près de 1,5 million d’euros et, pour PLANAIR, les financements obtenus s’élèvent de CHF 300’000.- à CHF 500’000.-. «Notre stratégie consiste vraiment à mettre en phase ces “calls” européens avec des projets d’innovation qu’on avait dans l’entreprise», explique Lionel Perret.

L’effet de levier de ces fonds européens peut être déterminant pour couvrir des frais de développement qui seraient sinon très difficiles à amortir. Les projets européens sont appréciés parce qu’ils permettent de développer des solutions innovantes sans nécessité de les amener directement sur le marché. Ils présentent en outre l’avantage d’ouvrir l’accès à de nouveaux réseaux, à l’échelle du continent, avec des coûts beaucoup moins élevés que si l’on démarchait directement dans d’autres pays.

C’est donc un double bénéfice pour l’entreprise qui est soutenue tant dans le développement de nouveaux produits que dans celui de nouveaux marchés. «Ce sont des soutiens au développement de produits qui ne seraient pas directement rentables sur le marché. Il y a un grand écart entre les concepts et le marché: ce soutien permet en partie de le combler tout en permettant d’acquérir des retours à l’échelle européenne. Et dans une économie aussi digitale que la nôtre aujourd’hui, il n’y a pas de raison de se restreindre au marché national.»

L’avis de l’entrepreneur
«Pour monter ces projets européens, nous connaissions très bien les partenaires suisses, mais il fallait être aiguillé vers les bons partenaires européens, c’est tout l’enjeu du coaching dont a bénéficié l’entreprise. Le coach, Rudolf Frycek, connaît l’étendue de nos prestations et de notre intérêt dans ce domaine de l’innovation et nous aiguille vers les bons “calls” et les bonnes équipes. C’était un accompagnement précieux qui nous a permis d’avoir des succès dans ces “calls” européens. Les réseaux du coach sont essentiels. Il nous a en effet permis d’identifier des partenaires renommés qui donnent des chances au projet de démarrer et qui sont aussi en mesure de challenger les propositions que nous faisons. Il y a de vraies complexités dans ces “calls” européens, tant en termes de gestion que de répartition des financements ou de reconnaissance des partenaires. Nous avons donc aussi bénéficié des conseils avisés du coach en matière de gestion de projets afin d’établir notre leadership. Sans ce soutien, nous aurions beaucoup moins de succès.» Parmi les partenaires mis en réseau par le coach, on peut citer VTT Finland, Austrian Energy Agency, Envipark Italy, Senercom Germany, Chambre de Commerce et d’Industrie de région Auvergne-Rhône-Alpes (France).

L’avis du coach
«Je suis impliqué avec PLANAIR depuis 2012. Nous avons commencé par un premier projet européen, puis nous en avons monté un deuxième avec une grande entreprise française dans le domaine de l’électricité. Ayant l’expérience nécessaire pour avoir la responsabilité de projets internationaux, la société a acquis les méthodes de création de consortiums et les concepts de co-développement menant à un nouveau produit. En 2017, PLANAIR a ainsi pu coordonner son premier projet dans le domaine des plateformes IT. Il élargira les possibilités de commercialisation de ce type de plateforme. Au niveau des réseaux, nous avons ouvert des portes dans quelques institutions clés dans le domaine qui les intéressait, pour la diversification de leurs services. Nous avons analysé ce qui existait dans le marché, au niveau de compétences de PLANAIR et identifié des personnes clés dans le domaine choisi, notamment des centres de recherches.

La deuxième partie du travail concernait l’administration des dossiers et les processus internes. Ces deux aspects nous ont aidés à gagner les “calls”. Nous avons donc commencé par élargir les capacités existantes de PLANAIR avant de développer les deux projets les plus récents. Tout cela a été développé pour l’expansion de l’entreprise dans de nouveaux secteurs de marché et dans de nouveaux territoires, car cette nouvelle plateforme sera paneuropéenne et permettra donc à l’entreprise de s’étendre en Europe. Ça lui apportera aussi plus d’opportunités sur les territoires où elle est déjà bien implantée, en Suisse et en France.»

Plus d’infos…
www.planair.ch

Par Charly Veuthey

Découvrir davantage de cas