Logo INR

INR: vos pièces en plastique, autrement

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print

Basée à Moutier, INR est une société de sous-traitance de pièces plastiques qui s’appuie sur une technologie innovante: l’injection RIM.

 

 

Réaction Injection Moulage
INR a développé un savoir-faire dans la technologie RIM, une forme d’injection à basse pression. Elle se révèle idéale pour les petites et moyennes séries et se pose en alternative à l’injection plastique traditionnelle ou à la tôlerie. Encore peu connue dans l’industrie, l’une des missions de INR est de contribuer à la faire connaître et valoir comme alternative viable et intéressante pour les grands formats et les séries de moins de 1000 pièces annuelles.

Le poids du franc fort
Active dans la plasturgie, la société bernoise trouve des applications à son savoir-faire dans des domaines aussi larges que l’instrumentation de laboratoire, la billetterie ou la machine-outils. Mais comme ses clients, INR a subi de plein fouet l’abolition du taux plancher le 15 janvier 2015 et a dû trouver des manières de regagner en compétitivité. C’est d’ailleurs par l’intermédiaire de l’un de ses clients, Rollomatic au Landeron, que l’entreprise du Jura bernois est entrée en contact avec la plateforme d’innovation.

INR capot-moteurCapot d’un appareil d’instrumentation de laboratoire

L’appui de platinn
René Bart, le coach du service Coopération en charge du projet, détaille le soutien apporté: «Lors de la phase d’analyse, il est ressorti que INR avait besoin d’une réorganisation. La méthode 5S a été choisie pour apporter une organisation visuelle et une logique ‘lean’ à l’entreprise. Cela a amené à des déplacements et à la création d’ateliers. L’objectif visé: des gains sur les surfaces de stockage ainsi que sur la productivité. Pour les deux secteurs prioritaires que sont l’injection et l’usinage, les objectifs d’amélioration de productivité visaient le flux et l’organisation des postes.»

L’avis de l’entrepreneur
Franck Migeon est le gérant de INR SA. Familier des concepts du ‘lean manufacturing’, il souligne l’impulsion que le coaching a pu donner à sa société. «Cela m’a conforté dans ma démarche et a permis de structurer les plans d’actions. Les employés étaient en attente de solutions pour améliorer la productivité. Nous avons dû investir dans de nouvelles machines et absorber les coûts des travaux liés à la réorganisation, mais le projet apporte de meilleures conditions de travail avec, en retour, une plus grande motivation et une plus grande productivité. Résultat: on constate une augmentation du volume d’affaires. Ce sont des perspectives positives.»

L’avis du coach
René Bart s’avoue très fier d’avoir pu accompagner INR en tant que premier coaching bernois dans l’histoire de platinn. «C’était l’opportunité de maintenir innovation et emploi dans le canton de Berne avec le soutien de la politique régionale. Le projet a avancé au rythme que l’entreprise pouvait supporter, mais cela a payé. La logique a été comprise et Monsieur Migeon a su se montrer à l’écoute et réactif. Le changement est bien ancré dans l’entreprise; l’avancée la plus importante se situe certainement au niveau de la motivation et de la compréhension des enjeux par la majorité des employés. Je soulignerais pour finir que ce projet a été le fruit d’une coopération à succès avec la Haute Ecole Arc Ingénierie, avec le travail remarquable d’un étudiant de Bachelor.»

Pour en savoir plus…
www.inr-sa.ch

Par Stéphane Matteo

Découvrir davantage de cas

Accompagner les transitions digitales

La jeune agence web Ethos Digital, basée à Fribourg, a bénéficié d’un coaching platinn pendant la crise du COVID. Elle espère profiter