Logo CRC_SNG

CRC-SNG, du sur-mesure pour habiller vos façades

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print

Héribert Dousse et Valérie Michel Dousse sont à la tête de CRC-SNG SA, une entreprise familiale dont le siège bullois héberge les activités de deux sociétés récemment regroupées.

 

 

CRC-SNG, c’est la fusion de CRC Volets SA, spécialisée dans les volets et le thermolaquage, et de SNG Stores SA, active dans le store toile. Complémentaires, les deux entreprises sont désormais réunies au sein de la même entité. Menuisiers, serruriers, couturières et employés de commerce – une trentaine d’employés – s’affairent depuis l’année dernière à Bulle, au cœur d’une même usine de fabrication. «Fabriquant de volets en aluminium, thermolaqueur, confectionneur de tissus pour les stores toile et assembleur de moustiquaires, nous faisons aussi de plus en plus de sous-traitance de thermolaquage avec une installation à la pointe, notamment en matière environnementale», nous explique Héribert Dousse.

L’esprit industriel
A ces quatre activités-cœur vient s’ajouter “L’esprit industriel”, un cinquième département qui tire parti des savoir-faire des différents métiers de l’entreprise et où sont fabriqués, par exemple, lampes ou sacs. «Notre dernière production, ce sont des transats en alu, avec des profils de volet, assemblés, thermolaqués, couplés à ce que l’on sait faire en confection de tissus. C’est une manière de prouver que l’on peut facilement élargir notre gamme de produits et une façon de nous faire connaître autrement.»

Proximité et fabrication locale
Si la concurrence romande, et suisse, reste limitée, celle de l’étranger est en revanche vivace. «Nous avons été touchés de plein fouet par la crise de l’euro. Je ne veux pas donner l’impression que l’on parle éternellement de cela, mais même si la situation s’est améliorée, elle ne s’est pas encore normalisée. Nous avons subi le choc et pour une PME comme la nôtre, c’est très dur de reprendre le marché. Aujourd’hui, on y arrive progressivement.» Dans ce contexte, le rapprochement des deux entités avait pour but d’augmenter les synergies, objectif crucial pour continuer à tirer son épingle du jeu tout en gardant une fabrication locale. «Construire ou maintenir une usine de fabrication aujourd’hui en Suisse, c’est une gageure. Et trouver le personnel qualifié, et prêt à relever le défi, l’est aussi», explique le dirigeant.

CRC-SNG UAPE Echallens

L’apport de platinn
Pour Héribert Dousse, également administrateur de la société, le coaching a offert un appui bienvenu. «Initialement, l’intervention platinn était centrée sur le déménagement, la mise en commun de deux savoir-faire. Nos responsables de production connaissent très bien leur métier mais ce ne sont pas des organisateurs de place de travail. Monsieur Gapany a apporté son aide pour orienter et confirmer nos options. Pour moi, platinn c’est un regard extérieur professionnel et d’expérience qui nous aide à remettre en question toute l’organisation interne de la société. Tout entrepreneur au front en a besoin à un moment donné, et platinn offre cela.»

L’avis du coach
Pierre-Alain Gapany, coach Organisation, détaille: «Mon rôle a été d’aider à jalonner le parcours. Service logistique commun, stock harmonisé, processus unifiés. Le but étant d’atteindre une efficacité industrielle avec un budget maîtrisé. La leçon à tirer pour toute PME, c’est peut-être de ne pas sous-estimer le coût que représente un déménagement. Planification, préparation et priorisation sont clés.»

Pour en savoir plus…
www.crcvolets-sngstores.ch

Par Stéphane Matteo

Découvrir davantage de cas