Le réseau platinnRéalisations › swiss aeropole
swiss aeropole

swiss aeropole

  • Entreprise: swiss aeropole

Préparation au décollage chez swiss aeropole

01 Mai 2018

Déjà opérationnel, le premier aéroport civil de la Broye prendra son envol dans une année avec l’inauguration d’un nouveau bâtiment aéroportuaire. Les opérations, désormais sous la responsabilité de swiss aeropole SA, concernent également la partie parc technologique.

Par Stéphane Matteo

L'interview en vidéo

Il y a 20 ans déjà

focus_platinn_70_URyf

Le projet, ou plutôt l’idée du projet, naît dans les années 1997-1998, quand les communes de la Broye émettent l’intention de co-exploiter l’infrastructure aéroportuaire militaire de Payerne. Se dessinaient alors pour la région des opportunités de développement liées aux ressources existantes, mais les choses prendront du temps.

Le projet se débloque enfin en septembre 2013, lorsque l’Office fédéral de l’aviation civile donne son autorisation pour l’exploitation civile du site. Celle-ci est liée à des dizaines de charges qu’il faut désormais lever. C’est Urs Ryf, expert indépendant en aviation, qui est mandaté pour régler une à une ces questions délicates et leur trouver une solution.

L’escadrille en place

focus_platinn_70_aeropole_jetcockpit

Urs est un ancien pilote militaire. Familier de la base payernoise, il jouit de liens solides avec les Forces aériennes. Le bernois, diplômé en économie, a également à son actif une expérience significative dans le privé pour avoir assuré des fonctions comme membre de la direction en tant que COO auprès de Skyguide. Il embrasse ainsi le projet avec la passion propre au monde de l’aviation et celui-ci se concrétise finalement en mars 2017, après l’approbation du règlement d’exploitation et l’obtention d’un permis de construire.

Au départ expert opérationnel et technique, il est aujourd’hui le président exécutif de la société récemment fondée swiss aeropole SA. Avec cette double casquette, il siège à la présidence du Conseil d’administration et dirige la petite équipe en place. Il est secondé dans ses tâches par Guillaume Chassot, chef de l’aérodrome, responsable de l’exploitation et par Massimo Fiorin, directeur du business parc, en charge de la promotion.

La société swiss aeropole SA a été créée par la commune de Payerne et la COREB - la communauté régionale de la Broye, dont les membres sont les communes broyardes – avec pour mission d’en exploiter les infrastructures aéroportuaires et les opérations aéronautiques civiles. Urs Ryf et son équipe devront, au-delà de l’exploitation du site de l’aéroport civil, en assurer la promotion et l’animation en y faisant vivre l’écosystème, et finalement monter un parc technologique et industriel comprenant un incubateur pour start-up.

Le futur aéropôle

focus_platinn_70_aeropole_jettarmac

swiss aeropole exploite déjà l’infrastructure en place de manière provisoire, en attendant l’inauguration de son bâtiment aéroportuaire au printemps de l’année prochaine. Actuellement en plein chantier, la construction affiche ses ambitions: 6500 m2 de hangars, 3000 m2 de surfaces locatives, pour un montant devisé à 28 millions d’investissement. A terme, c’est toute l’infrastructure nécessaire à l’exploitation d’un aéroport qui y prendra place: douane, salles pour les équipages, salles d’attente pour les passagers, etc.

Le tarmac verra ainsi transiter un maximum de 4200 vols par année. Ce plafond de 8400 mouvements annuels est régit par le règlement d’exploitation et les clients autorisés resteront similaires à ceux d’aujourd’hui. Des chefs d’entreprises ou de multinationales pour la plupart, actifs dans la région.

swiss aeropole aujourd’hui, ce sont déjà quelques 200 personnes présentes sur le site. Avec une vocation à valoriser l’économie locale, l’aéropôle de Payerne entend bien créer d’avantage d’emplois en attirant des sociétés qui pourront bénéficier d’une infrastructure aéroportuaire. C’est déjà une réalité avec par exemple la présence du Groupe E, de SolarStratos, de SpeedWings ou encore du Groupe Boschung. Ce spécialiste mondial du nettoyage et du déneigement - connu notamment pour ses déneigeuses, les fameux Jet Brooms - tire déjà pleinement partie de la proximité avec les pistes.

Avec 40 hectares de terrain légalisé et constructible, le nombre d’emplois sur le site est appelé à doubler d’ici les cinq prochaines années.

L’apport de platinn

Le coaching platinn a démarré il y a plus de 2 ans, avec la COREB, exploitant civil du site, pour le soutien économique du dossier. «Pour moi, se souvient Urs Ryf, c’est à partir du moment où j’ai commencé à prendre les commandes que ma collaboration avec Alexandre Coquoz a débuté. Alexandre a alors démarré un travail en profondeur sur la gouvernance et le financement, les deux grands volets de ce coaching.» Le coach accrédité aux services Affaires et Finance explique: «Il a fallu mettre en place une société, mais dans un contexte particulier. Celui où une ville et une association sont les porteurs du projet. Cette partie de structuration et de mise en place a été couplée à un pan finance où tous les éléments, du plan financier aux outils de suivi et de reporting, ont été implémentés.» Beaucoup d’itérations, mais également beaucoup de satisfaction de part et d’autre, à voir leurs efforts se matérialiser.

L’avis de l’entrepreneur

«C’était un travail intense et je suis extrêmement content d’avoir eu le soutien d’Alexandre. On peut vraiment parler d’un partenaire. Un expert et un partenaire. Nous avons tant travaillé ensemble qu’un lien solide s’est établi. Dans ce binôme, Alexandre a joué le rôle de "sparring-partner". Celui qui me challenge, qui pose les bonnes questions. Et aussi celui qui est là pour répondre à des questions. Il a su apporter ses compétences très complémentaires aux miennes, son expérience et son réseau. Des éléments auxquels je n’avais pas accès au sein des structures qui nous sous-tendent. Cela a rendu le dossier très crédible et a très certainement été un facteur-clé.» Des bases solides sont désormais posées, mais de l’avis du principal intéressé, le travail est loin d’être terminé. «Le défi actuel et futur sera de trouver des prospects. Des sociétés qui sont intéressées à s’implanter ici. Nous ne serons pas une énième zone industrielle. Nous croyons à ce parc d’innovation, un parc technologique autour de l’aviation, avec la volonté de construire un vrai écosystème autour de l’aéronautique. Notre vision nous porte aujourd’hui notamment vers l’industrie des drones avec le projet du DronePole, un centre de compétences et de certification pour les systèmes autonomes.»

Pour en savoir plus...

www.swissaeropole.com

COQUOZ Alexandrecontacter

COQUOZ Alexandre

Domaines :

  • investissement & fonds d'investissement
  • stratégie de financement spécialisé pour start-up

Expérience & formation :

  • financement
  • évaluation des sociétés spécialisé en start-up
  • conseils d'administrations
  • licence en économie, Université de Fribourg
  • master en sciences des télécommunications, Université du Colorado, USA

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Affaires Finance

Affaires

Le service de développement des affaires vise en particulier:

 
  • l'augmentation des ventes;
  • la diversification de l'offre;
  • le renforcement des relations clients;
  • la validation et la réalisation d'une idée ou d'un projet d'innovation d'affaires;
  • l'évolution de la stratégie;
  • le financement de la société et des projets d'innovation.
 
 
 

suite ›

Finance

Le Service Finance soutient les entreprises innovatrices dans leur recherche de financement par:

  • l’élaboration de la stratégie de financement et la certification du dossier;
  • l'accès à un vaste réseau d'investisseurs et de sources de financement;
  • la mise en relation entre investisseurs et entreprises;
  • la négociation et la levée de fonds.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 70 (Août-Sept. 2005) 2005
  • Simon & Membrez SA - L'heure est à l’or et autres métaux précieux
    A Courtételle, or, platine, titane et acier se transforment en véritables oeuvres d’art. Fruits de 30 ans d’un savoir-faire rare. Et d’une productivité désormais impressionnante.
  • APTPF
    Son nom ne laisse guère planer de doutes sur ses objectifs. L’Association pour la promotion des produits du terroir du pays de Fribourg (APTPF) oeuvre, depuis sa création en 1999, à vanter les spécialités fribourgeoises, salées ou sucrées. Avec un succès certain.
  • En Bref : Séminaires
    Fribourg : HEG / Formation continue en environnement et Cours postgrades HES / Lausanne : Service de formation continue / Petit-déjeuner Start-up Vaud & Genève / Summer school de l’Association européenne TII
fr (0,21 MB)