L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Réseau plasturgie

Réseau plasturgie

  • Entreprise: Réseau plasturgie

Gagner en performance avec un benchmarking

10 Janvier 2012

Oser s'évaluer et se comparer pour devenir plus productif. Tel est le pari relevé par des entreprises actives dans la plasturgie au travers d'une étude comparative. Eclairage avec Yvan Bourqui.

Par Anne-France Borgeaud Pierazzi

Dans quel contexte s’est déroulé ce projet de benchmarking?
Le point de départ remonte à la mise en place de clusters dans le cadre de la Nouvelle Politique Régionale. C’est dans ce contexte que le cluster «réseau plasturgie» a vu le jour. Deux axes d’innovation principaux ont été adoptés: premièrement les polymères (matériaux thermoplastiques) et deuxièmement la productivité et la maîtrise des coûts. Ce projet de benchmarking s’inscrit dans ce dernier volet.

               

www.reseau-plasturgie.ch

On a donc proposé aux entreprises actives dans l’injection plastique et possédant les mêmes caractéristiques et conditions-cadres (salaires, coûts de l’énergie, etc.) de mener cette étude régionale comparative, unique à ce jour pour ce secteur d’activité. Dans un premier temps, six entreprises ont souhaité y participer: WAGO Contact, Johnson Electric, JESA, Mecaplast, KBS-Spritztechnik et CEBO BCR Plastics.

Comment avez-vous élaboré cette mesure de performance?
On s’est posé la question: que peut-on apporter à nos membres du réseau? La conduite d’une analyse évaluant la structure de production est une bonne option pour accroître le degré de compétitivité des entreprises oeuvrant dans le domaine de la plasturgie. Un projet similaire a été mené avec succès dans la région de Zurich pour l’industrie pharmaceutique, duquel nous nous sommes inspirés. En effet, nous nous sommes basés sur la même méthodologie développée par le Professeur Thomas Friedli de l’Université de St-Gall, se composant de quatre dimensions: la maintenance productive totale (TPM), la gestion de la qualité (TQM), la gestion du temps (JIT) et les systèmes de gestion efficace. La mise en place du questionnaire et la rédaction des 300 questions ont nécessité un travail en profondeur, en collaboration avec les entreprises et les coachs platinn.

Que retenez-vous de cette démarche?
Sans aucun doute la forte participation de tous les acteurs! Les entreprises ont notamment été mises à contribution pour affiner et clarifier les questions. Elles se sont ensuite impliquées en toute transparence; le taux de participation s’est révélé très satisfaisant. L’aspect confidentialité, qui aurait pu être une barrière, n’est pas apparu. Elles ont décidé de rendre accessibles leurs résultats aux autres partenaires du projet. Les bénéfices de ce benchmarking sont immédiats: prise de conscience des forces et faiblesses, identification de réflexions telles que «dans quels domaines puis-je m’améliorer?» ou priorisation des stratégies. Les entreprises vont s’asseoir autour d’une table pour exploiter les retours d’expériences et pour partager les bonnes pratiques. La mise en oeuvre de mesures correctives est à la libre appréciation des entreprises. Dans le futur, ce questionnaire pourra être utilisé à plus large échelle avec des clusters européens.

L’apport de platinn
Les coachs Pierre-Alain Gapany, René Bart et François Klaye ont travaillé intensivement sur la mise en place du questionnaire. Cette démarche a permis aux entreprises de se situer dans le processus d’amélioration de leur productivité. «Nous pourrons par la suite l’appliquer à d’autres entreprises provenant de secteurs variés car cet outil a démontré son efficacité. Les informations apportées par ce benchmarking permettront aux PME de connaître leurs avantages comparatifs, de se remettre en question et identifier des pistes possibles d’amélioration», explique Pierre-Alain Gapany.

L’avis de l’entrepreneur
«Le choix de platinn s’est imposé naturellement comme partenaire idéal dans la conduite de ce projet. Les coachs ont une grande expérience dans l’audit et la collaboration interentreprises. Ils ont été des soutiens précieux lors de l’élaboration des questions et des indicateurs pertinents. Puis ils ont assuré le suivi en visitant les entreprises: ce rôle d’accompagnement sur le terrain fut très apprécié», relate Y. Bourqui.

Pour en savoir plus…
www.reseau-plasturgie.ch

BART Renécontacter

BART René

Domaines :

  • les gens, les systèmes
  • les organisations
  • les indicateurs, la communication visuelle
  • le rendement global des installations et la maintenance productive (TPM)
  • les techniques de production (Lean Manufacturing)
  • les techniques d’amélioration continue (Kaizen)

Expérience & formation :

  • projets d’optimisation des processus, flux, performances, changements rapides
  • production industrielle d’instrumentation et de biens d’équipements
  • production textile
  • IMD (International Institute for Management Development)
  • école de management Eric Krauthammer SA
  • direction d’entreprise
  • ingénieur en mécanique (Ecole d’Ingénieurs de l’Etat de Vaud)
  • mécanicien de machines (Bobst SA)

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Coopération Organisation

GAPANY Pierre-Alaincontacter

GAPANY Pierre-Alain

Responsable Service Organisation

Domaines :

  • aide aux entreprises à prendre le temps de réfléchir sur l’avenir
  • mission qui passe par l’écoute
  • 3 mots : «analyser, formaliser et soulager»

Expérience & formation :

  • école d'ingénieur de gestion UTS
  • école d'ingénieurs section mécanique

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Affaires Coopération Organisation

KLAYE Françoiscontacter

KLAYE François

Domaines :

  • intervient dans les entreprises pour les soutenir dans leur développement et leur recherche de compétitivité
  • agit sur leur capacité à innover, leur efficacité organisationnelle et leurs méthodes de travail
  • spécialiste du Management par la Valeur

Expérience & formation :

  • consultant en entreprise depuis plus de 15 ans
  • ingénieur en électronique et informatique technique

Langues :

  • français
  • anglais

Coopération

Le service de développement de partenariats et coopération vise en particulier:

  • l’analyse du potentiel des projets d’innovation;
  • la création de partenariats;
  • l’accès aux fonds publics;
  • le montage de projets de coopération (structure, gouvernance, propriété intellectuelle, finance, risques);
  • la négociation des contrats de coopération.
 
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 20 (Déc. 2011) 2011
  • Réseau plasturgie: Gagner en performance avec un benchmarking.
    Oser s’évaluer et se comparer pour devenir plus productif. Tel est le pari relevé par des entreprises actives dans la plasturgie au travers d’une étude comparative. Eclairage avec Yvan Bourqui.
  • InnoProd: la plasturgie romande évalue ses forces et ses faiblesses
    Six entreprises parmi les 90 membres du réseau plasturgie se sont impliquées dans l’élaboration d’un nouvel outil d’amélioration continue. Les directeurs de production de WAGO Contact, CEBO et JESA reviennent sur cette expérience.
  • Le benchmarking: un levier d’innovation dans l’entreprise
    «Le benchmarking est un processus continu et systématique d’évaluation des produits, des services et des méthodes par rapport à ceux des concurrents les plus sérieux et des entreprises reconnues comme leaders ou chef de file, dans le but de les améliorer.» (David Kearns)
  • Les plateformes du succès
    Quels organismes approcher lors des stades de développement de l’entreprise?
  • Forum platinn
    Echanger les expériences et gagner de nouvelles compétences.
fr (0,90 MB)