L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Le Temps Retrouvé SA

Le Temps Retrouvé SA

  • Entreprise: Le Temps Retrouvé SA

Amour de l'excellence et label "Poinçon de Genève" en ligne de mire

15 Septembre 2015

Olivier Finet recherche en permanence l’excellence dans la fabrication des mobiles horlogers les plus compliqués qui existent. A 39 ans, il a créé sa SA "Le Temps retrouvé" pour réaliser lui-même ces rouages haut de gamme.

focus_platinn_50_OFinet

Olivier Finet cadre tout de suite son activité: «Mon parcours chez une des plus prestigieuses manufactures horlogères genevoises m'a ouvert les yeux sur ce qu'est la recherche de l'excellence. Je leur suis reconnaissant de m'avoir guidé dans cette quête. Je leur dois tout, à commencer par la passion de la très belle horlogerie et de ses complications. En côtoyant des maîtres horlogers de renom, j'ai compris que leurs exigences, souvent jugées difficiles et pénibles, n'étaient en fait que la résultante de cette quête de perfection, de conception et de réalisation hors norme de garde temps d'exception.» Et Gilles Chevrey, coach platinn, lui donne raison: «M. Finet fait preuve d’une expérience et d’une éthique professionnelle fantastiques. La qualité de son usinage, sans bavure ou autre défaut nuisible à la qualité recherchée, lui permet de limiter considérablement les traitements de surface afin de conserver les géométries originales tout en respectant scrupuleusement les contraintes dimensionnelles. Il lui arrive de ré-usiner un lot de pièces à ses frais avant de les livrer parce qu’il n’en était pas à 100% satisfait. Résultat, il a trouvé son marché et son entreprise se développe.»

18 heures par jour

focus_platinn_50_LeTempsRetrouvé_rouage

Cela ne s’est pas fait tout seul. Olivier Finet travaille passionnément et patiemment dans l’horlogerie haut de gamme depuis plus de 15 ans. Titulaire d’un CFC en mécaniques de précision, il admet travailler aujourd’hui jusqu'à 18 heures par jour sept jours sur sept. «Mon budget m'a contraint à me lancer moi-même dans les travaux de mise en route de mon atelier en réalisant la peinture, le cloisonnement et la construction des locaux. Je dois reconnaître que je n'en menais pas large lorsque je suis arrivé chez des marques prestigieuses avec mon petit carton de pièces usinées sous le bras pour faire la preuve de mon savoir-faire», poursuit l’entrepreneur. «Mon ambition est de satisfaire les grands maîtres horlogers en leur proposant à proximité une réponse technique fiable sur un produit jugé difficile et compliqué à réaliser aux critères du "Poinçon de Genève". Le chemin est long et périlleux, d’où le challenge sans fin qui anime ma passion quotidienne.»

Le "Poinçon de Genève": un sésame
En fait, si Olivier Finet est prudent, il n’est pas loin de réaliser des mobiles complets "Poinçon de Genève". Un mobile horloger, c’est un pignon riveté sur une roue à bras et le label "Poinçon de Genève", c’est le label et emblème d’excellence de la haute horlogerie genevoise. Il est allé extrêmement vite: si on compte plusieurs années pour fabriquer en interne un mobile complet, lui y est arrivé en moins de deux ans de travail acharné. Comment? Grâce à son expérience, son amour de l’excellence, des rencontres décisives au bon moment et le soutien d’organes comme l’OPI, la FAE et platinn.

Des soutiens bienvenus
En 2013, le jeune prototypiste contacte l’OPI (Office de Promotion des Industries et des Technologies à Genève) pour leur soumettre le Business Plan de son futur atelier d’usinage. Patrice Bendjouya, coach platinn, s’occupe du volet finances de son plan d’affaires alors que Gilles Chevrey analyse les questions d’organisation. Il lui faut un système de gestion d’entreprise (ERP). platinn l’oriente alors vers une jeune entreprise informatique, Fair-IT à Fribourg. Olivier Finet participe au développement du logiciel en acceptant d'être "Bêta Testeur". Les besoins spécifiques de son activité horlogère complexe permettent en effet à Fair-IT de faire évoluer leur ERP. «Il fallait ensuite augmenter ma capacité, donc acheter des machines supplémentaires, afin de maîtriser la qualité et les délais sans partager trop largement mes connaissances et exigences. L’aide de l’OPI et de la Fédération d’Aide aux Entreprises (FAE) a été décisive», précise Olivier Finet. «J’ai bénéficié aussi des compétences pointues de mon cousin Nikola Boyer qui cherchait un sujet de Bachelor en management (Ecole de Commerce de Genève). C’est lui qui a réalisé mon Business Plan. La qualité du dossier déposé à la FAE pour le cautionnement de nos nouvelles machines a convaincu, avec les félicitations du jury! C’était la première fois qu’on me tendait la main, je ne pensais pas obtenir cette aide. Le travail de M. Boyer a été capital et je l’en remercie vivement. La machine supplémentaire mise en route, nous avons pu honorer pour la première fois une commande à cinq chiffres d’un client extrêmement prestigieux. Ce même client nous soutient quotidiennement dans notre développement. Ils sont les premiers qui ont cru en notre travail. Sans eux, l’aventure ce serait très rapidement arrêtée. Nous venons de basculer nos factures auprès d’une grande banque suisse, dont nous sommes désormais client. C’est un nouveau point gagné auprès de nos commanditaires», conclut le jeune entrepreneur.

L’apport de platinn
«La réputation d’Olivier Finet l’a précédé bien avant qu’il ne se mette à son compte. Dans un milieu exigeant et prudent comme celui des maîtres horlogers, c’était indispensable. C’est extraordinaire d’accompagner un projet qui se développe si vite», se réjouit Gilles Chevrey. «Avant que M. Finet n’engage des collaborateurs, une phase cruciale de la croissance, nous avons notamment insisté sur la nécessité d’une très grande rigueur dans la définition et la distinction des tâches. Même pour une très petite entreprise comme la sienne, il a finalement choisi deux personnes différentes pour les activités de réglage des machines et les relations avec la clientèle. Le risque inhérent à la réussite, aussi remarquable soit-elle, d’une société comme "Le Temps retrouvé SA", est qu’elle repose sur le savoir-faire d’un seul homme. Il devra mettre de l’énergie à transmettre son amour du métier, de l’excellence et de l’horlogerie haut de gamme. Ce sera le défi principal de son organisation future. Nous nous tenons à disposition dans ce sens-là», conclut Gilles Chevrey.

L’avis de l’entrepreneur
«L’OPI et platinn m’ont notamment permis de rencontrer des décideurs passionnés d’horlogerie. L’un d’eux m’a, à son tour, invité au Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Grâce à l’OPI et platinn, je sais aussi qui appeler quand j’ai un problème urgent, tant à la Chambre de Commerce qu’à la Direction des Finances», témoigne Olivier Finet. «Et puis, c’est tellement précieux d’avoir un numéro de téléphone à appeler quand vous avez débuté entièrement seul. À chaque discussion avec Gilles Chevrey, j’ai beaucoup appris. Sur le plan administratif, pour une rédaction en bonne et due forme des contrats d’engagement de collaborateurs mais aussi sur le plan des RH, de l’organisation et de la stratégie de mon entreprise. L'OPI et platinn m’ont par exemple confirmé dans mon choix de me positionner sur un marché de niche, les pièces de très hautes complications. Grâce à eux, je suis aussi parvenu à renégocier certaines clauses de contrat de leasing de mes machines. Enfin, ils m’ont aidé à déceler les propositions de collaboration honnêtes… ou malhonnêtes.» par Nathalie Bloesch

Pour en savoir plus...
LE TEMPS RETROUVE SA
Rue du Pré-Bouvier 7
1217 Meyrin
022 782 06 06
contact@letempsretrouve.ch

BENDJOUYA Patricecontacter

BENDJOUYA Patrice

Spécialiste Finance

Domaines :

  • financement et stratégie d'entreprise
  • développement des affaires et business plan
  • modélisation financière
  • business intelligence

Expérience & formation :

  • analyste financier en banque d'affaires et fonds Capital Risque
  • consultant indépendant dans le domaine de l'évaluation financière et la recherche de fonds pour PME
  • entrepreneur dans le secteur des services financiers

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Finance

CHEVREY Gillescontacter

CHEVREY Gilles

Domaines :

  • développement des entreprises privées, des groupes d'intérêts ou des communautés de pratique (l'organisation)
  • corollaire : la détermination stratégique (l'intention) et le management des activités (l'action)

Expérience & formation :

  • maturité commerciale
  • licence en psychologie sociale
  • post grade en psychologie du travail et des organisations, Université de Neuchâtel

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Coopération Organisation

Finance

Le Service Finance soutient les entreprises innovatrices dans leur recherche de financement par:

  • l’élaboration de la stratégie de financement et la certification du dossier;
  • l'accès à un vaste réseau d'investisseurs et de sources de financement;
  • la mise en relation entre investisseurs et entreprises;
  • la négociation et la levée de fonds.
 
 

suite ›

Organisation

Le service de développement de l’organisation, des ressources et processus vise en particulier:

 
  • l’augmentation de la productivité et des performances;
  • la maîtrise des flux et des procédés;
  • l’utilisation optimale des ressources (humaines et techniques);
  • l'adéquation de l'organisation à la stratégie;
  • l’optimisation des coûts et du fonctionnement.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 50 (Septembre 2015) 2015
  • Un nouveau secteur d’activité chez Decker SA
    Spécialiste en tôlerie industrielle, l’entreprise neuchâteloise se lance dans la construction métallique. Entretien avec Sinan Mujic.
  • Amour de l'excellence et label "Poinçon de Genève" en ligne de mire
    Olivier Finet recherche en permanence l’excellence dans la fabrication des mobiles horlogers les plus compliqués qui existent. A 39 ans, il a créé sa SA "Le Temps retrouvé" pour réaliser lui-même ces rouages haut de gamme.
  • Les défis de l’Internet des objets pour les systèmes de production
  • Histoire d’un succès (Frewitt SA revoit ses stratégies et son espace de production)
    Le fabricant de machines et d’équipements destinés à l’industrie pharmaceutique a sollicité platinn pour faire face aux besoins émergents et concevoir son nouveau bâtiment
fr (4,55 MB)