L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › KeyCom SA
KeyCom SA

KeyCom SA

  • Entreprise: KeyCom SA

La technologie KeyCom investit les buanderies collectives

13 Juillet 2012

Depuis 2006, cette start-up au concept exclusif de gestion à distance de machines à laver ou de sèche-linge collectifs a percé le marché de la Suisse romande. KeyCom compte bien continuer sur sa lancée…

Par Sophie Mastelinck Bass

Une start-up sur un marché porteur
Fondée en 2006 au parc scientifique de l’EPFL, KeyCom est l’une des deux start-up rachetées en 2010 par la société Syderal à Gals (BE), elle-même active dans le domaine de l’informatique et de l’électronique spatiale. L’entreprise a développé un système unique pour la gestion à distance de l’accès et du contrôle des buanderies collectives, ce qui concerne environ 36% de la population helvétique. Premier entrant sur le marché et sans véritable concurrence directe, KeyCom occupe actuellement une place prépondérante en Suisse romande — 500 installations sur Vaud et Fribourg notamment —, avec un réel potentiel de marché vers le canton de Genève et la Suisse alémanique. S’y ajoutent quelques pays européens (Italie, Allemagne, Autriche et pays scandinaves) où la culture des buanderies collectives est présente.

               


Système KeyCom

Un système innovant entièrement autonome
Le concept de KeyCom est le seul système capable d'offrir une gestion complète de la buanderie, libérant ainsi gérance et propriétaire de tous les travaux administratifs. Il repose avant tout sur sa plateforme informatique, qui permet de suivre "on-line" toutes les opérations. Quatre éléments composent le système installé dans la buanderie. Véritable “tour de contrôle”, le terminal — unité centrale et module de dialogue multilingue — rend possible la gestion d'un très grand nombre d'appareils, tels que lave-linge, sèche-linge, aérochauffeur, ou autre. Reliée au terminal, l’interface permet quant à elle de gérer les machines, d’enregistrer la durée des programmes sélectionnés par l’utilisateur, de taxer et de transmettre toutes les informations au terminal. Le modem, pour sa part, connecte la buanderie à la plateforme informatique de KeyCom, via un réseau GSM sécurisé. Enfin, les clés électroniques, détenues par les locataires et les propriétaires, permettent de mettre les machines en fonction; elles affichent en temps réel sur le terminal le solde du crédit ou peuvent, le cas échéant, libérer le jour de lessive de l’utilisateur. Ainsi, et grâce à ce système de gestion centralisé, l’accès et l’utilisation des buanderies d’immeubles deviennent entièrement automatisés et transparents.


Jean-Pierre Schwaller, directeur

               

Des avantages incontestables
Outre la fiabilité et la performance technologique du concept, le directeur de Keycom, Jean-Pierre Schwaller, met en avant toute une série d’avantages: «Le système KeyCom, totalement novateur et compatible avec toute marque de machines, permet de gérer les buanderies collectives sans aucun intermédiaire et en apporte une visibilité à distance permanente, simplement à partir d’une plateforme internet. Le système KeyCom peut également organiser le planning d’occupation des machines par les locataires, contrôler la consommation électrique et également produire toutes les statistiques techniques ou financières nécessaires à une bonne gestion. Il comprend enfin la gestion complète des encaissements de buanderies (les montants correspondants aux lavages et séchages étant entièrement reversés à la gérance ou au propriétaire), ce qui supprime tout intermédiaire et toutes manipulations d'argent par des tiers. Autant d’atouts qui facilitent la maintenance des installations et garantissent la sécurité ainsi qu’une meilleure rentabilité des buanderies.»

L’apport de platinn
Frédéric Bagnoud, coach platinn chez Cimark, a accompagné l’entreprise dans sa volonté de mieux appréhender le marché de la gestion de buanderies. «Forte d’un produit efficace et techniquement hautement opérationnel, KeyCom doit néanmoins faire face à une grande homogénéité du marché, à l’apparition d’éventuels concurrents directs et à une tendance au redimensionnement des buanderies collectives avec, notamment, la progression du nombre d’installations individuelles dans les immeubles locatifs ou privés. A partir d’une analyse détaillée de ce secteur d’activité, nous avons apporté à l’entreprise une meilleure connaissance du marché et mis à sa disposition une base décisionnelle solide. L’objectif était de définir un nouveau modèle d’affaires et de renforcer ainsi la capacité d’innovation de KeyCom», explique Frédéric Bagnoud.

Pour en savoir plus...
KeyCom SA
Route de Neuchâtel 7
3238 Gals
T 0844 844 012
contact@keycom.ch
www.keycom.ch

BAGNOUD Frédériccontacter

BAGNOUD Frédéric

Domaines :

  • analyse de marché
  • développement produits & services
  • industrialisation & commercialisation
  • développement des affaires
  • relations investisseurs et levées de fonds
  • aspects juridiques, cadre légal et convention d'actionnaires

Expérience & formation :

  • 5 années dans la recherche marketing et l’innovation de produit Telecom
  • commercialisation produits et services IT
  • 10 ans coach innovation start-up et valorisation

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Affaires Coopération Finance

Coopération

Le service de développement de partenariats et coopération vise en particulier:

  • l’analyse du potentiel des projets d’innovation;
  • la création de partenariats;
  • l’accès aux fonds publics;
  • le montage de projets de coopération (structure, gouvernance, propriété intellectuelle, finance, risques);
  • la négociation des contrats de coopération.
 
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 25 (Juil.-Août 2012) 2012
  • Remplacez votre mot de passe par un sourire !
    KeyLemon a mis au point un logiciel de reconnaissance faciale. A ce jour, la start-up compte déjà 3 millions d’utilisateurs. Interview avec Gilles Florey, CEO.
  • La technologie KeyCom investit les buanderies collectives
    Depuis 2006, cette start-up au concept exclusif de gestion à distance de machines à laver ou de sèche-linge collectifs a percé le marché de la Suisse romande. KeyCom compte bien continuer sur sa lancée…
  • SWISSto12 heureux lauréat de <<venture>> 2012
    Parmi les nombreuses initiatives destinées aux jeunes créateurs d’entreprises, <<venture>> récompense tous les deux ans les projets technologiques à haut potentiel d’innovation. SWISSto12 remporte haut la main la 8e édition.
  • Rapport de la compétitivité mondiale: la Suisse monte sur le podium
    Pour la première fois dans cette étude comparative couvrant 59 pays, la Suisse accède à la 3e place, en se positionnant derrière Hong Kong et les Etats-Unis. Le succès de cette performance cache aussi quelques enjeux.
fr (4,11 MB)