L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › INNOmaterials
INNOmaterials

INNOmaterials

  • Entreprise: INNOmaterials

Avec l’innovation pour ADN, la start-up INNOmaterials maîtrise sa croissance rapide

12 Juillet 2017

À Courroux (JU), INNOmaterials répond aux demandes les plus incroyables de création de nouveaux matériaux plastiques et caoutchoucs. Pour satisfaire la demande de ses clients, elle prépare sereinement une nouvelle augmentation de capital.

Par Nathalie Bloesch

focus_platinn_64_FCorvasce

Des produits révolutionnaires
Fondée en 2014, il est déjà impossible de dresser ici une liste exhaustive des matériaux créés et des projets d’innovation d’INNOmaterials. Du pavé en caoutchouc, qui devrait faire descendre le niveau des décibels du trafic automobile aux 60 dB exigés par la nouvelle ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit, à la brosse à dents jetable et recyclable, en passant par l’insertion durable de parfums dans les caoutchoucs et les plastiques pour leur donner par exemple l’odeur du cuir, la start-up créée par Filomeno Corvasce ne recule devant rien.

Une expérience mondialement reconnue
Il faut dire que Filomeno Corvasce, Docteur en Sciences des matériaux et actif dans l’innovation depuis 1989, a travaillé pour le groupe Goodyear pendant 20 ans. Cela lui a ouvert les portes des laboratoires de recherche et des universités du monde entier et valu de déposer quelque 80 brevets. Ce sont ses innovations dans le domaine des élastomères qui l’ont essentiellement fait connaître. Il est par exemple le premier dans le monde des pneumatiques automobiles à avoir développé un additif complètement biosourcé (amidon de maïs). Mélangé à l’élastomère, cette nanoparticule ne dissipe pas d’énergie. Le pneu a besoin de moins de force pour tourner, ce qui signifie autant d’économie de carburant.

Chaînon manquant dans l’industrie suisse
«En passant par la direction de la recherche et du développement chez BIWI SA à Glovelier, j’ai découvert que l’industrie suisse regorge de PME expertes dans les métiers de la transformation (usinage des métaux, traitement des matériaux, transformateurs de plastiques et caoutchoucs). Mais toutes achètent leurs matériaux sur la base de catalogues et doivent faire appel à des sociétés qui ne travaillent que dans des grands volumes, remarque Filomeno Corvasce. Il manquait le partenaire qui puisse répondre aux entreprises innovantes qui ne savaient pas à qui s’adresser pour développer un matériau intelligent, par exemple: qui change de couleur en fonction de la température, protège des champs magnétiques ou intègre des propriétés antibactériennes ou de non cytoxiticité, notamment pour des applications médicales. Nous sommes ce partenaire unique, fournisseur de mélanges à façon sur mesure au service des secteurs automobile, vélo, bâtiment, revêtements routiers, recyclage ou bioplastiques.»

focus_platinn_64_innomaterials_prod_lastomsres color

Un accompagnement pluridisciplinaire
«Nous avons accompagné INNOmaterials dès la phase de son montage d’affaires en Sàrl, raconte Daniel Rüegg, coach platinn chez Creapole à Delémont. Travaillant main dans la main avec la Société Jurassienne d’équipement (SJE SA), la start-up a commencé son activité dans l’un de nos incubateurs. Très vite, nous avons obtenu pour eux un financement de la FITEC (Fondation d’Impulsion Technologique et Economique) mais début 2015 déjà, il fallait que INNOmaterials dispose de ses propres installations de test et de prototypage pour livrer à ses clients une solution globale (de la R&D au produit final industrialisable). Cela impliquait de passer en Société anonyme et d’augmenter le capital, ce qui a pu se faire encore une fois grâce à la FITEC et à un financement via la Loi fédérale sur la politique régionale (LPR). Notre coaching s’est aussi intensifié d’un point de vue stratégique et organisationnel puisque, sur demande de la direction d'INNOmaterials et de la FITEC, j’ai siégé en tant que coach au Conseil d’administration de mi-2015 à septembre 2016, soit cette phase décisive de montée en puissance de la start-up.»

Maîtriser les turbulences d’une start-up
«La vie d’une start-up n’est jamais tranquille, poursuit Daniel Rüegg. En 2016, il a fallu "resserrer les boulons" d’un point de vue financier: confrontée à des problèmes de liquidités, dus à sa jeunesse, elle se trouvait en réelle difficulté. Recomposé de manière stratégique, le Conseil d’administration a intégré le directeur de la FITEC. Ils ont revu la dotation en personnel à la baisse, obtenu un nouveau prêt de la FITEC pour payer leurs créanciers et engagé un gestionnaire financier.» Face aux innombrables projets enregistrés jusque-là, INNOmaterials fixe aussi désormais une priorité claire sur les projets de ses gros clients qui génèrent le plus de liquidités.

Le prochain défi
«Notre marché s’étend rapidement en Suisse et en Europe et aujourd’hui, la Chine s’intéresse vivement à nos mélanges à façon, se réjouit Filomeno Corvasce. Dans un futur proche, nous nous attendons à une forte augmentation du volume des commandes de nos clients. Parce qu’une start-up comme nous n’a pas le cash flow pour y répondre - il faudra compléter notre équipement et engager si possible trois personnes - nous procèderons à une nouvelle augmentation de capital d’ici la fin de l’année. Et nous sommes confiants: nous avons bien réussi notre passage en SA, nous disposons d’une entité technique indépendante au Luxembourg qui facilite les contrats avec la France et le Benelux et de grands noms remplissent désormais notre carnet de commandes. Autant d’arguments qui devraient convaincre ceux qui croient en nous!»

L’apport de platinn
«Grâce à la confiance de la direction d’INNOmaterials, l’accompagnement global que peut proposer platinn (affaires, finance et organisation) a pu se déployer de manière très efficace, relève Daniel Rüegg. Le fait que je puisse siéger au Conseil d’administration a permis une réflexion globale et soutenue pour aboutir à des solutions organisationnelles et financières que l’entreprise a intégrées de manière très rapide et sereine. La personnalité et les compétences du CEO, Filomeno Corvasce, y sont pour beaucoup. Il faut aussi relever à quel point le partenariat en matière d'apport de financement a bien fonctionné. Un partenariat qui aura aussi pour conséquence qu'INNOmaterials s’installera fin 2018 dans le parc technologique innodel. Un parc qui accueillera lui-même bientôt l’antenne jurassienne du Parc suisse d’innovation.»

L’avis de l’entrepreneur
«On peut dire que nous avons bénéficié du soutien de cinq anges gardiens dès nos plus jeunes heures, se souvient Filomeno Corvasce. La promotion économique du canton du Jura qui nous a accordé les premiers soutiens financiers pour les brevets, les premiers équipements et les premiers salaires; Creapole qui nous a mis en contact avec la FITEC qui elle a aussi très vite cru en nous. Les différents coachs platinn qui sont intervenus nous ont conseillé de manière pertinente tant pour l’obtention de subsides que pour le montage de nos projets. Avec eux et Creapole, c’est aussi tout un réseau de clients qui a généré pour nous des projets dans la Suisse entière. Ce sont ensuite deux géants qui nous ont permis la belle croissance que nous vivons aujourd’hui: SOLVAY, leader mondial de la chimie et Novamont, leader en bioplastiques. SOLVAY nous a mandaté pour développer des mélanges fluoro-élastomères. Avec eux, nous avons mis au point plus de 800 mélanges de ce type, des centaines de tests pour plus de 2 millions d'investissement. Les propriétés mécaniques et de résistance au vieillissement de nos élastomères nous permettent de développer aujourd'hui des produits horlogers et non-horlogers aux performances inégalées.»

Pour en savoir plus...
innomaterials.net

RÜEGG Danielcontacter

RÜEGG Daniel

Spécialiste Finance

Domaines :

  • analyse financière
  • management & gouvernance
  • trésorerie et politique financière

Expérience & formation :

  • spécialiste en contrôle de gestion bancaire
  • spécialiste en conseil de financement et placements bancaires
  • spécialiste en trésorerie de la République et du canton du Jura
  • licence HEC, Université de Lausanne

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Finance

Finance

Le Service Finance soutient les entreprises innovatrices dans leur recherche de financement par:

  • l’élaboration de la stratégie de financement et la certification du dossier;
  • l'accès à un vaste réseau d'investisseurs et de sources de financement;
  • la mise en relation entre investisseurs et entreprises;
  • la négociation et la levée de fonds.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 64 (juillet 2017) 2017
  • Thérapies et fitness
    Marie-Pierre Bognuda dirige Therafit depuis quatre ans, période durant laquelle elle a appris à faire rimer croissance avec finance.
  • Avec l’innovation pour ADN, la start-up INNOmaterials maîtrise sa croissance rapide
    À Courroux (JU), INNOmaterials répond aux demandes les plus incroyables de création de nouveaux matériaux plastiques et caoutchoucs. Pour satisfaire la demande de ses clients, elle prépare sereinement une nouvelle augmentation de capital.
  • La recherche d’investisseurs ne doit plus être un réflexe!
    Trouver le plus vite possible des investisseurs pour lancer ou développer une innovation est devenu un réflexe pour de nombreuses start-up ou PME innovantes. Les banques ne "prêtant qu’aux riches" et l’apport des fondateurs étant souvent limité, il faut bien trouver les ressources quelque part.
  • Histoire d’un succès (BestMile voit grand)
    Trois ans et demi après sa création, la spin-off de l’EPFL a le vent en poupe. Récente annonce parmi les fréquentes actualités de la jeune pousse: une levée de fonds de 2 millions supplémentaires.
fr (1,99 MB)