L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Glassconcept
Glassconcept logo

Glassconcept

  • Entreprise: Glassconcept

Entre verre et métal, un exemple réussi de fusion de PME romandes

10 Juin 2014

couple Halifi

Au 1er janvier 2014, Glassconcept a repris l’entreprise yverdonnoise CSF. Entretien avec Laurence Jovignot-Halifi et Cyril Halifi.

Qu’est-ce qui explique le succès de la fusion?

«En trois mots: Anticipation, organisation, repositionnement.!»

« D’abord, le directeur de CSF - Construction, Structures, Façades - Henri Criblez, a eu l’intelligence de largement anticiper sa retraite, il n’a que 57 ans, en se mettant à la recherche d’un repreneur. Nous avons été mis en contact par Capitalproximité et chacun a trouvé sa place au sein de la nouvelle structure. Henri Criblez garde la direction générale du groupe qui compte 40 employés. C’est un "homme de métier" qui apporte son savoir-faire et 35 ans d’expérience dans le secteur. En même temps, il s’est ouvert aux méthodes modernes de management, de vente et d’organisation que nous amenons avec nos 36 ans… d’âge!»

Qu’est-ce qui explique le succès de la fusion?

«En trois mots: Anticipation, organisation, repositionnement. D’abord, le directeur de CSF - Construction, Structures, Façades - Henri Criblez, a eu l’intelligence de largement anticiper sa retraite, il n’a que 57 ans, en se mettant à la recherche d’un repreneur. Nous avons été mis en contact par Capitalproximité et chacun a trouvé sa place au sein de la nouvelle structure. Henri Criblez garde la direction générale du groupe qui compte 40 employés. C’est un "homme de métier" qui apporte son savoir-faire et 35 ans d’expérience dans le secteur. En même temps, il s’est ouvert aux méthodes modernes de management, de vente et d’organisation que nous amenons avec nos 36 ans… d’âge!»

En quoi cette fusion vous positionne-t-elle à la pointe de deux marchés, celui du verre et celui de la construction métallique?

«Dès 2012, l’année où nous sommes entrés dans le capital de Glassconcept, nous nous sommes démarqués par un positionnement fort sur le design, l’innovation et la haute technologie (verres chauffants, occultants, interactifs, sonores, vidéos, etc…). La manufacture de verre Glassconcept a été fondée en 2007, à Penthalaz, par Steeve Dubied et Reto Gfeller, deux passionnés du verre qui ont toujours suivi les développements technologiques du secteur. C’est ce qui nous a permis par exemple de réaliser la façade lumineuse de l’espace arrivées de l’aéroport de Genève ou les WC technologiques de la place du Flon à Lausanne: de transparentes, les parois en verre deviennent opaques lorsque les WC sont occupés. La fusion avec CSF nous apporte ensuite deux savoir-faire complémentaires pour la poursuite de l’innovation: la construction métallique pour le bâtiment et l’isolation (thermique, phonique, bacterienne…). C’est ce qui nous permet d’accéder aujourd’hui à des mandats plus complexes et plus importants tant sur le marché de la rénovation que celui de la construction.»

Pourtant, l’histoire de Glassconcept n’a pas toujours été une "success story"…

«Effectivement, en 2011, l’entreprise s’est retrouvée en difficulté financière et l’ancienne direction a perdu beaucoup de temps avant de trouver le bon repreneur. Nous sommes arrivés en 2012 et avons investi pour remettre l’entreprise sur les rails, mettre en avant la richesse des techniques du verre déjà maîtrisées et un outil de production déjà extrêmement performant. Cette stratégie se poursuit avec le rachat de CSF: un département Recherche & Développement est à présent intégré au site de production, tous les emplois ont été maintenus et cinq nouveaux recrutements sont en cours.»

L’avis du coach platinn

Pierre Bordry est directeur de Capitalproximité, dont les activités ont été intégrées dans platinn en 2013. «La philosophie de Capitalproximité, spécialisé dans la mise en relation entre PME et investisseurs, n’est pas gouvernée par l’argent. Nous sommes là pour développer et faire durer un tissu économique. Nous prenons d’abord en compte l’élément humain et l’élément technique pour créer nos mariages entre investisseurs et entrepreneurs. Parmi les 1'200 investisseurs que nous comptons dans notre réseau, 20% sont des industriels qui cherchent à développer des synergies et 60% sont des managers issus d’horizons très différents qui possèdent d’excellents carnets d’adresse et des techniques de management développées dans des grands groupes qui se révèlent particulièrement efficaces. Plutôt que de raisonner en termes de pouvoir, nous demandons à chacun de nos partenaires d'être au clair sur ses aspirations profondes et sa réelle valeur ajoutée. Dans la fusion Glassconcept et CSF, l’écart d’âge entre ancien dirigeant et repreneurs a aussi été déterminant: savoir-faire pour l’un, management innovant pour les autres, chacun a trouvé très naturellement sa place et respecte celle de l’autre.»

Pour en savoir plus...
www.glassconcept.ch

BORDRY Pierrecontacter

BORDRY Pierre

Domaines :

  • réseautage
  • valorisation & acquisition de société
  • gestion d'organisation à but non lucratif

Expérience & formation :

  • stratégie d'investissement, private equity
  • financement, financement mezzanine
  • gestion des risques
  • Master en gestion quantitative de portefeuille, Université de Genève

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Finance

Finance

Le Service Finance soutient les entreprises innovatrices dans leur recherche de financement par:

  • l’élaboration de la stratégie de financement et la certification du dossier;
  • l'accès à un vaste réseau d'investisseurs et de sources de financement;
  • la mise en relation entre investisseurs et entreprises;
  • la négociation et la levée de fonds.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 40 (Juin 2014) 2014
  • Entre verre et métal, un exemple réussi de fusion de PME romandes
    Au 1er janvier 2014, Glassconcept a repris l’entreprise yverdonnoise CSF. Entretien avec Laurence Jovignot-Halifi et Cyril Halifi.
  • "Observer", un compteur de munitions qui fait la différence
    Une entreprise fribourgeoise, Mecatyp, a développé un compteur de munitions pour armes de poing, intégré au chargeur. Une performance technique et une première mondiale pour un marché gigantesque!
  • Et de 50 pour Capitalproximité
    La plateforme de rencontre des PME et des investisseurs de Suisse occidentale célèbre sa 50ème opération de financement depuis sa création.
  • TCI Engineering, du sur mesure pour vos projets d’automatisation
    Fondée en 1984, TCI développe et fournit des solutions d’automatisation industrielle. A l’écoute des clients et de leurs besoins spécifiques, son nouveau propriétaire allie savoir-faire et innovation.
fr (4,36 MB)