L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › CEStat.ch

CEStat.ch

  • Entreprise: CEStat.ch (Center for Research in Economic Statistics)

CEStat.ch

16 Juillet 2009

Une société de recherches en statistiques dans la pépinière de Fri Up.

Résoudre des problèmes statistiques. Telle est l’idée de CEStat.ch (Center for Research in Economic Statistics), fondée par le Professeur Hans Wolfgang Brachinger de l’Université de Fribourg.

Par Cécile Aubert

Les statistiques, c’est parfois le cauchemar des étudiants en sciences sociales. Mais c’est aussi un outil d’analyse très précieux. C’est ce qu’a démontré le Professeur Hans Wolfgang Brachinger de l’Université de Fribourg en fondant CEStat.ch, une société de recherches en statistiques. Vu le succès de sa société, on peut aisément constater qu’il existe une réelle demande. Parmi ses clients, CEStat.ch compte l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), les restoroutes allemands ou encore La Poste Suisse.

Le professeur allemand, naturalisé suisse, est l’inventeur de l’indice de l’inflation perçue: «Notre indice de l’inflation perçue est devenu célèbre parce qu’il est le premier indice de prix qui tienne compte de la réalité des prix telle que perçue par les consommateurs. Il n’est pas orienté vers les besoins de la Banque nationale comme c’est le cas pour l’indice de prix à la consommation Suisse (IPC).» Fort de cette expertise, le Professeur Brachinger a un jour décidé de se lancer dans la recherche appliquée en créant sa société. «Depuis des années, explique-t-il, j’étais régulièrement contacté comme expert dans le domaine des indices économiques, surtout des indices de prix. Nos mandataires étaient l’Office fédéral de la statistique (OFS) ou, en Allemagne, la Bundesnetzagentur à Bonn. Après l’introduction de l’euro, notre réputation a grandi en Europe, grâce au développement de l‘indice de l’inflation perçue. J’ai créé CEStat.ch, car la chaire de statistique de l’Université de Fribourg ne pouvait plus répondre à toutes les demandes de la part des médias. Et, surtout, le calcul régulier d’un indice n’est pas la tâche d’une chaire universitaire. Les assistants sont là pour s’occuper des étudiants et pour faire de la recherche.»

De l’université à la pépinière
CEStat.ch est hébergée dans la pépinière de Fri Up, l’antenne fribourgeoise de platinn. «Fri Up nous offre un bureau dans sa pépinière et son conseil au niveau de la comptabilité et de toutes les choses administratives que nous n’aimons pas du tout…», précise le directeur. Suite à la création de son entreprise, il a fallu concilier un poste de professeur et celui de créateur-directeur de société. «Ce n’est pas toujours facile. Mon temps de travail est très variable. Finie la semaine de 42 heures et les week-ends sans travail! Mais tout d’abord, je suis et je reste professeur à l’Université de Fribourg. Notre entreprise est un spin-off de cette université, comme le souhaite la politique cantonale. Je suis très reconnaissant au Rectorat de son soutien. Moi-même, je sers plutôt comme interlocuteur des institutions et j’apporte mon conseil, comme par le passé, dans le cadre de mes activités scientifiques.»

Des clients internationaux
Quant aux clients de la société fribourgeoise, ce sont plutôt des institutions publiques comme les Offices fédéraux de la statistique en Suisse ou en Allemagne, l’Office fédéral de l’énergie ou La Poste Suisse. Et, dans le canton de Fribourg, la société spécialisée dans les recherches en statistiques compte les Transports publics fribourgeois (TPF) parmi sa clientèle.

Et qu’en est-il des concurrents au plan suisse, européen ou mondial ?
«Il existe d’autres entreprises qui offrent des services statistiques. Mais CEStat.ch est l’une des rares vraiment spécialisée en indices des prix et indicateurs économiques», précise le professeur. Voilà de quoi envisager l’avenir un peu plus sereinement.

A l’heure actuelle, la société emploie trois personnes. «Parfois, les assistants de la chaire viennent apporter leur soutien. Mais pour pouvoir mieux répondre à la demande, il faudrait une personne de plus. Malheureusement, cette personne est très difficile à trouver vu que les compétences requises sont extrêmement pointues», regrette Hans Wolfgang Brachinger. «Si je pense à l’avenir, poursuit-il, notre but est quand même de rester une entreprise du genre «small but beautiful». L’idée est aussi de pouvoir offrir à mes jeunes docteurs un poste de travail scientifique exigeant».

L'avis du client
Urs Trinkner est en charge de la stratégie régulatoire de La Poste Suisse. «Les prix de La Poste ont été passablement discutés dans le milieu politique suisse, et je dirais que, en fin de compte, cela a nui à La Poste, tant auprès du public qu’auprès de ses clients. Nous avons donc voulu avoir un point de vue indépendant pour savoir où se situait La Poste par rapport à l’Europe au niveau de ses services lettres et colis.» Le spécialiste précise que ce qui pose «problème est que ces services sont différents d’une entreprise postale à l’autre. On ne peut pas simplement comparer les prix qu’on voit sur internet. Pour ce faire, nous avons donc dû faire appel à des spécialistes afin de mener une analyse approfondie sur ce thème. Parmi eux, nous avons contacté le Professeur Brachinger, dont nous connaissions l’expertise. Il nous a alors proposé les services de sa société CEStat.ch».

Une comparaison internationale pertinente des prix demande des outils statistiques performants, aptes à réaliser des comparaisons précises. «CEStat.ch nous a été très utile pour avoir une opinion indépendante, un regard extérieur. Ils sont capables de conduire des analyses très fiables et précises grâce à leurs compétences en statistiques», précise Urs Trinkner.

«Je ne peux que recommander cette société, car le professionnalisme du Professeur Brachinger et de son collaborateur Rolf Kaufmann est remarquable. Grâce à eux, les indices de nos prix ont été mieux compris et ont trouvé une large acceptation. La Poste fait maintenant bonne figure dans ses indices», conclut le spécialiste de La Poste.

Pour en savoir plus...
www.unifr.ch/stat/fr

VOGEL Paul-Andrécontacter

VOGEL Paul-André

Domaines :

  • stratégie d’entreprise
  • développement produits & services
  • industrialisation & commercialisation
  • développement des affaires

Expérience & formation :

  • coach CTI Start-up
  • 15 ans de projets innovation PME et coaching start-up

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Affaires

Affaires

Le service de développement des affaires vise en particulier:

 
  • l'augmentation des ventes;
  • la diversification de l'offre;
  • le renforcement des relations clients;
  • la validation et la réalisation d'une idée ou d'un projet d'innovation d'affaires;
  • l'évolution de la stratégie;
  • le financement de la société et des projets d'innovation.
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 2 (Juil.-Août 2009) 2009
  • Déménagement des ateliers Siemens
    Après plus de 65 ans à Vevey, les ateliers de relais de Siemens ont emménagé dans leurs nouveaux locaux à Roche.
  • Une société de recherches en statistiques dans la pépinière de Fri Up
    Résoudre des problèmes statistiques. Telle est l’idée de CEStat.ch (Center for Research in Economic Statistics).
  • Analyser les microparticules
    LS Instruments est fribourgeoise et fait partie des leaders en terme d’analyse des nanoparticules.
  • Histoire d'un succès
    SimpleUI : synergie réussie entre académique et industriel.
fr (0,86 MB)