L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Beka
Beka

Beka

  • Entreprise: Beka St-Aubin SA

Beka St-Aubin SA – pas de freins à l’innovation

20 Avril 2017

La société spécialiste des systèmes de freinage pour véhicules routiers cherchait une méthode pour améliorer sa productivité. Les explications de son directeur intérimaire, Olivier Gasser.

focus_platinn_62_Beka_OGasser_NB

Une longue histoire
Beka St-Aubin SA est une entreprise fondée en 1934. Elle a connu l’âge d’or des camions suisses Saurer, pour lesquels elle était le fournisseur du système de freinage complet. Au début des années 80, avec la disparition de son client principal, Beka doit se réorienter et cherche de nouvelles applications. Aujourd’hui, la société avec sa dizaine d’employés conçoit et produit des systèmes de freinage pour véhicules routiers spéciaux et agricoles, notamment pour le constructeur de tracteurs John Deere. «Nous développons une vanne qui gère le freinage des remorques. La vanne Beka transforme le signale hydraulique en un signal pneumatique pour que la remorque freine en même temps que le véhicule tracteur», explique Olivier Gasser.

Olivier Gasser, directeur intérimaire

L’apport de platinn
Début 2015, lorsque Olivier Gasser reprend la direction, Beka doit faire face de manière quasi-simultanée à deux défis de taille. D’abord, l’abolition du taux plancher. Une nouvelle qui vient impacter de plein fouet une société dont trois quarts de la production est destinée à l’export. A la même période, le directeur de l’époque, arrivé à l’âge de la retraite, part en pension alors que sa succession n’a pas fonctionné comme prévu.

«A la suite de la décision de la BNS jusqu’à ce qu’on reprenne les choses en main, l’entreprise livrait à perte, témoigne le directeur ad interim. J’ai commencé à travailler sur des éléments externes: la réduction des coûts, le passage à l’euro pour les achats, et le travail sur la marge avec quelques augmentations de prix à l’export. A l’interne, nous avions besoin d’être plus rationnels dans la phase d’assemblage, raison pour laquelle nous avons impliqué platinn. Il fallait modifier le flux au montage et tendre vers une simplification. On avait des idées, mais pas la méthode.»

focus_platinn_62_Beka_kit_resize

Véhicule Iveco transformé avec kit Beka

Vanne agricole Beka

focus_platinn_62_Beka_vanne_original

L’avis de l’entrepreneur
«Mon objectif était de passer d’une entreprise qui faisait de la production par lots, à une production pièce par pièce. Avant, les pièces voyageaient dans des caisses, entre plusieurs bâtiments. Notre coach René Bart, accompagné de Matthias Bart, a d’abord filmé la manière de faire. Après un état des lieux, nous avons tout mis sur une table et commencé à imaginer ensemble la suite des opérations. Le but: tout ramener sur une seule ligne. Les composantes passent désormais du contrôle vers la ligne de montage puis vers l’expédition. Le flux a été énormément simplifié. Entre le passage, le montage et le transport, le temps d’assemblage d’une vanne a été réduit de 30 à 50%. En plus, on a pu resserrer l’entreprise dans les mêmes bâtiments, ce qui nous économise une location.»

L’avis du coach
René Bart est élogieux: «L’entreprise s’est montrée complètement ouverte et réceptive. Olivier Gasser est exigeant et est en passe de concrétiser ce qu’il s’était donné comme mot d’ordre, à savoir pouvoir produire à l’unité. Les objectifs ont été pleinement atteints et je dirais même dépassés grâce également à la disposition favorable des personnes impactées, qui ont été impliquées dès le départ.»

Pour en savoir plus...
www.beka.ch

Par Stéphane Matteo

L'interview en vidéo

BART Renécontacter

BART René

Domaines :

  • les gens, les systèmes
  • les organisations
  • les indicateurs, la communication visuelle
  • le rendement global des installations et la maintenance productive (TPM)
  • les techniques de production (Lean Manufacturing)
  • les techniques d’amélioration continue (Kaizen)

Expérience & formation :

  • projets d’optimisation des processus, flux, performances, changements rapides
  • production industrielle d’instrumentation et de biens d’équipements
  • production textile
  • IMD (International Institute for Management Development)
  • école de management Eric Krauthammer SA
  • direction d’entreprise
  • ingénieur en mécanique (Ecole d’Ingénieurs de l’Etat de Vaud)
  • mécanicien de machines (Bobst SA)

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Coopération Organisation

Organisation

Le service de développement de l’organisation, des ressources et processus vise en particulier:

 
  • l’augmentation de la productivité et des performances;
  • la maîtrise des flux et des procédés;
  • l’utilisation optimale des ressources (humaines et techniques);
  • l'adéquation de l'organisation à la stratégie;
  • l’optimisation des coûts et du fonctionnement.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 62 (avril 2017) 2017
  • Imprimerie Saint-Paul, entre tradition et innovation
    De l’impression papier à la réalité augmentée. Tour des mutations de l’entreprise, avec Thomas Burri.
  • Quand le "lean management" crée une émulation vers l’orientation client pour toute l’entreprise
    Avec 112 ans d’histoire industrielle, SWISS-TUBE-LNI a osé des changements fondamentaux pour atteindre un "lean management" qui lui permettra de retrouver la profitabilité nécessaire face au franc fort.
  • Nouveau portail des techno-logies et des innovations vaudoises
    Innovaud lance son portail des technologies qui a pour but d’être un point de rencontres professionnelles entre porteurs de technologies et entreprises à la recherche de savoir-faire technologiques. Ce site servira en outre d’outil de valorisation et de promotion complémentaire pour les entreprises porteuses de technologies et d’innovations dans le canton de Vaud.
  • Beka St-Aubin SA – pas de freins à l’innovation
    La société spécialiste des systèmes de freinage pour véhicules routiers cherchait une méthode pour améliorer sa productivité. Les explications de son directeur intérimaire, Olivier Gasser.
fr (3,83 MB)