L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Art-Tisons SA
Art-Tisons SA

Art-Tisons SA

  • Entreprise: Art-Tisons SA

Art-Tisons taille la pierre et dompte le feu

07 Juin 2010

Art-Tisons SA ne craint ni le feu, ni la crise. La société s'est centrée sur sa tradition du tailleur de pierre et de spécialiste en cheminée et poêles. Tour d'horizon de son histoire et de son avenir, solide comme un bloc de pierre.

Par Anne-France Borgeaud Pierazzi

Plus de 20 ans d’existence
En 1987, ils étaient deux: Maurice Gouzy et Jacques Rossier. Le duo créa Art-Tisons SA, réunissant l’art de tailler la pierre et leur passion pour les cheminées de salon. Parce que la taille de pierre se veut un art et tout ce qui brûle dans l’âtre est appelé «tisons».

             

www.art-tisons.ch

Ils commencèrent par construire une cabane en bois pour y stocker des outils, de la pierre et même une grue. Les mandats s’enchainèrent: une vieille ferme à Fribourg, la cure de Corpataux, une villa Dubochet à Clarens et le clocher de l’église de Pont-la-Ville. Les braises ne s’éteignirent plus, l’entreprise prit de l’essor: il fallut embaucher et construire un atelier. Jacques Rossier trouva un terrain dans la zone industrielle In Riaux à Rossens. Depuis 1991, Art-Tisons y a pris ses quartiers, auxquels se sont rajoutés des bureaux et une halle d’exposition. En 2010, Art-Tisons compte 18 employés; elle est devenue une référence dans son domaine.

La taille, les cheminées et les énergies renouvelables
L’entreprise propose deux activités. La principale réside dans la taille de pierre. Ce métier débute dans les carrières de molasse, puis se poursuit par le débitage dans l’atelier. Enfin, les artisans d’Art-Tisons prennent le relais avec la taille à la main (moulures et décorations par exemple). Ces pierres seront intégrées dans un bâtiment historique, comme la Cathédrale de Fribourg, pour ne citer qu’un exemple. Le second secteur d’activité se définit par la vente de cheminées de salon et de poêles de masse, scandinaves ou même à pellets. Art-Tisons souhaite continuer à surfer sur la tendance écologique. De nombreux moyens de se chauffer autrement qu’au mazout ou au gaz existent sur le marché. Les consommateurs, soucieux de plus d’écologie, se dirigent vers une solution de chauffage au bois ou à faible consommation d’énergie. L’entreprise est d’ailleurs l’importateur exclusif pour la Suisse romande des fourneaux en pierre ollaire finlandais NunnaUuni. Ce nouveau secteur est très porteur puisqu’avec un feu par jour, on peut chauffer une maison pendant 24 heures.

Une philosophie dynamique
D’emblée, Art-Tisons donne le ton sur son site internet: «vos façades seront restaurées dans les règles de l’art» ou «avec les conseils de nos spécialistes en feu, il vous sera impossible d’être en froid avec nous». Elle souhaite offrir une solution à tous les besoins: une façon de se chauffer alliant esthétique et rendements thermiques performants. L’économie d’énergie s’inscrit dans la philosophie de l’entreprise: 60m2 de panneaux voltaïques installés sur le toit, la chaudière à mazout remplacée par une chaudière à pellets de bois et une spécialité pour les maisons Minergie. Ce dynamisme est aussi visible au sein de l’équipe, toujours prête à s’adapter au marché et à se remettre en question. C’est dans cet état d’esprit que le directeur, Jacques Rossier, approcha platinn en 2008: «il s’agissait de gagner de la place dans l’atelier pour agrandir l’exposition, mieux s’organiser et aussi améliorer la sécurité». Tous les collaborateurs adhérent à la démarche et soutiennent la dynamique positive au cours des séances organisées.

L’avenir?
Jacques Rossier le perçoit sereinement avec la consolidation du Kaizen. «Nous souhaitons aussi nous diversifier un peu… dans le métier que nous connaissons bien ! Comme le dallage et les énergies renouvelables.»

L’apport de platinn
Art-Tisons était intéressée par la démarche proposée par platinn. La société a souhaité bénéficier de la philosophie Kaizen (voir focus no 76, 77, 78, 79, 80, 83, 84, focus-platinn no 5), reposant sur l’approche «analyser pour rendre meilleur». Cet état d’esprit a pour but d’améliorer l’organisation et l’aménagement du temps de travail; il implique tous les employés, quelque soit le niveau (direction, cadres, collaborateurs), selon une approche bottom-up. Devenir plus efficace sur les places de travail, dans le cadre de la sécurité et pour la préparation des chantiers par exemple. D’autres objectifs de l’entreprise ont été fixés: soigner l’image de l’entreprise dès l’arrivée sur le site (marquages), dégager de la place pour agrandir l’exposition.

L’avis du coach
Les collaborateurs étaient très ouverts au conseil externe pour devenir plus efficients dans le quotidien. «Une équipe dotée d’une grande capacité à se remettre en question», relève René Bart, coach chez Fri Up, l’antenne fribourgeoise de platinn. Le coaching, qui a eu lieu en 2008 et 2009, a mis en évidence une forte implication de l’équipe d’Art-Tisons. «Une relation de confiance s’est immédiatement installée. Afin de mieux accompagner le projet, le financement de platinn a été échelonné en plusieurs courtes séances. Le transfert du savoir-faire a été intégré rapidement grâce au bon suivi de l’entreprise», note René Bart.

L’avis d'un client
L'atelier d’architectes Lutz sàrl à Givisiez, composé de 25 collaborateurs, est spécialisé dans la construction, la transformation et la rénovation en respectant le développement durable. Conrad Lutz coopère depuis plus d’une décennie avec Art-Tisons, surtout pour les maisons Minergie. «Il y a 15 ans, nous cherchions un artisan afin de chauffer les maisons très économiquement et nous sommes donc entrés en contact avec Art-Tisons», raconte Conrad Lutz. «Notre collaboration se passe très bien car Art-Tisons est une entreprise très professionnelle et très ouverte à trouver de nouvelles solutions. Art-Tisons a même contacté leur fournisseur finlandais afin d’élargir la gamme de fourneaux en pierre ollaire; de nouveaux designs, plus contemporains, ont pu être proposés à nos propres clients.» www.lutz.architecte.ch

Pour en savoir plus…
Art-Tisons SA
Zone Industrielle in Riaux
1728 Rossens
T 026 411 92 22
info@art-tisons.ch
www.art-tisons.ch

BART Renécontacter

BART René

Domaines :

  • les gens, les systèmes
  • les organisations
  • les indicateurs, la communication visuelle
  • le rendement global des installations et la maintenance productive (TPM)
  • les techniques de production (Lean Manufacturing)
  • les techniques d’amélioration continue (Kaizen)

Expérience & formation :

  • projets d’optimisation des processus, flux, performances, changements rapides
  • production industrielle d’instrumentation et de biens d’équipements
  • production textile
  • IMD (International Institute for Management Development)
  • école de management Eric Krauthammer SA
  • direction d’entreprise
  • ingénieur en mécanique (Ecole d’Ingénieurs de l’Etat de Vaud)
  • mécanicien de machines (Bobst SA)

Langues :

  • français
  • allemand
  • anglais
Services platinn: Coopération Organisation

Organisation

Le service de développement de l’organisation, des ressources et processus vise en particulier:

 
  • l’augmentation de la productivité et des performances;
  • la maîtrise des flux et des procédés;
  • l’utilisation optimale des ressources (humaines et techniques);
  • l'adéquation de l'organisation à la stratégie;
  • l’optimisation des coûts et du fonctionnement.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 8 (Juin-Juil. 2010) 2010
  • Swiss Fresh Water SA: Un procédé qui dessale l'eau avec peu d'énergie
    Cette innovation allie de nombreux avantages: petite, robuste, maniable, facile d’entretien et, surtout, fonctionnant avec des énergies renouvelables.
  • Art-Tisons taille la pierre et dompte le feu
    Art-Tisons SA ne craint ni le feu, ni la crise. La société s’est centrée sur sa tradition de tailleur de pierre et de spécialiste en cheminées et poêles. Tour d’horizon de son histoire et de son avenir, solide comme un bloc de pierre.
  • De Fri Up à Valiance: à fond l'innovation
    Benoît Schmoutz possède une trajectoire professionnelle originale. Il a suivi le vent – celui de l’innovation – en œuvrant pendant 8 ans comme coach et chef de projet chez Fri Up (ex-Relais Technologique Fribourg), l’antenne fribourgeoise de platinn, puis il a travaillé pour PQH Holding, enfin pour Plaspaq à Broc...
  • Histoire d’un succès
    Lamelcolor optimise la fabrication des stores
fr (1,68 MB)