L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › ABB Sécheron SA

ABB Sécheron SA

  • Entreprise: ABB Sécheron SA

Branché en courant continu sur le marché, le projet OBIP traque l’innovation appliquée

16 Mars 2012

Dans le cadre de son Service Coopération, platinn a lancé le projet OBIP (Open Business Innovation Platform) qui ouvre des perspectives et renforce le savoir-faire de ses équipes dans un domaine, l’innovation, au coeur de ses activités.

Par Christophe Doh

De l’invention à l’innovation
«On ne doit pas juger d'un homme par ses grandes qualités, mais par l'usage qu'il en sait faire.» Cette maxime du moraliste français La Rochefoucauld pourrait s’appliquer à l’innovation helvétique. Bien qu’elle demeure championne d’Europe en la matière selon le dernier tableau de bord européen, les apparences sont parfois trompeuses. Il ne suffit pas de déposer des brevets, des marques et des designs, encore faut-il porter l’invention, le prototype ou le concept de faisabilité en territoires innovants. Les transformer en applications ou les commercialiser.

               

Production ABB high voltage products

L’épicentre de l’innovation s’est déplacé
En 2009, un bilan tordait le cou aux idées reçues. Procter & Gamble relevait alors qu’en termes de soumission d’innovations par des tiers externes (PME, instituts), la Suisse occupait un piètre 17e rang mondial. Plusieurs raisons concomitantes expliquent ce contraste. L’une des principales résulte de l’emballement des cycles d’innovation, toujours plus tendus. Cette situation a eu pour corollaire de déplacer l’épicentre de l’innovation vers les start-up, les micro et petites entreprises, véritables foyers d’idées, de souplesse et de réactivité. Les sociétés multinationales (MNC) ont ainsi vu s’étioler leur capacité d’innovation. En conséquence, leur capacité de croissance est devenue (encore) plus dépendante de l’accessibilité aux innovations des start-up et PME. Et leur stratégie a dû être revisitée. Ne permettant plus à leur département de R&D et à leur radar de détecter avec précision cette nouvelle force-motrice de l’innovation (technologique), il leur faut admettre que l’ancien paradigme de "l’innovation fermée" est devenu restrictif, poussiéreux, voire obsolète.

Naissance d’une plateforme dédiée à l’innovation ouverte
D’autres facteurs ont permis à platinn de faire éclore le projet OBIP et d’adopter la philosophie de "l’innovation ouverte". La forte concentration en Suisse occidentale de MNC et de start-up est l’un d’entre eux. D’un côté, en somme, un besoin et des moyens financiers plus un accès aux marchés; de l’autre un réservoir de potentialités à la recherche de clients pilotes et fournisseurs technologiques. Mais ce facteur, pour important qu’il soit, ne vient qu’en second. C’est le cloisonnement existant entre MNC et start-up qui est en quelque sorte le ferment d’OBIP. Analysés, les freins à ces échanges relèvent de problèmes d’accès aux entreprises (match-making), de transparence (alignement et complémentarité des stratégies), de dialogue (confiance, communication, négociation) et de posture (modestie et frilosité des PME et start-up).

Une initiative de décloisonnement, trois actions d’intermédiation
L’objectif premier du projet OBIP est le décloisonnement. Afin d’oblitérer les freins à l’émergence d’idées, les initiateurs de cette plateforme de coopération ont défini trois actions d’intermédiation. La première consiste à identifier des opportunités pour le compte des MNC. Le pré-requis nécessaire pour les coachs accrédités platinn, chargés de flairer les bonnes affaires, est de connaître sur le bout des doigts la stratégie des MNC. La seconde est l’activité inverse: servir la PME et plus précisément "qualifier" son projet auprès de la multinationale. Ici, la contrainte sera d’accéder à cette dernière. Dans les deux cas, un travail de fin limier s’impose. La troisième action renvoie à la notion de "serendipity" qui est le don de faire des découvertes de façon accidentelle. En d’autres mots, d’organiser le hasard, de dérouler le tapis rouge pour que des idées innovantes puissent émerger. Concrètement, «il s’agit d’initier des rencontres "improbables" comprenant des acteurs de la recherche et des acteurs industriels aux positionnements complémentaires sur la chaîne de valeur», indique Gilles Chevrey, coach accrédité platinn. Et de faire jaillir l’étincelle: «On est tendu, focalisé sur l’innovation», ajoute-t-il.

L’organisation du hasard
C’est ce dernier point qui a servi de fondement à l’organisation de la journée thématique sur le "courant continu" du 6 décembre dernier. Sous l’enseigne du Geneva Creativity Center (GCC) et à la demande du groupe ABB Sécheron, qui hébergea l’événement, Carmine Senatore et Nicola Giandomenico du GCC, ainsi que Gilles Chevrey de platinn, ont sélectionné et invité 30 participants à pratiquer le remue-méninges. Parmi les multinationales engagées figuraient ABB, DuPont de Nemours, Leclanché, LEM, IBM, Maxwell. Les PME et utilisateurs potentiels étaient représentés par Rigot + Rieben, Tech industries, SI-REN, les HUG et les instituts de recherche par plusieurs HES romandes, l’Hepia, l’Unige. La thématique était large. Elle incluait et englobait les besoins, les architectures et solutions envisageables, les critères liés au coût, à l’efficacité énergétique, à la sécurité, à la mesure, à l’utilisation des énergies renouvelables et à la réalisation de projets pilotes à court terme. A l’issue des ateliers, quatre applications innovantes avaient été répertoriées: bâtiment efficient, éclairage public, micro-réseaux, mobilité et transport. Une étude de faisabilité est aujourd’hui sous toit et un îlot de production en zone industrielle en ligne de mire. Pour les HUG, IBM et Serbeco, commuter en mode coopération platinn devient une réalité. Le courant passe: de là à dire que la relation est électrique…

L’apport de platinn
La journée thématique dédiée au courant continu fut un franc succès. Deux participants, cadres dirigeants chez ABB Sécheron à Genève - Centre d’excellence mondial pour les transformateurs de traction, les installations fixes de moyenne tension et de services ferroviaires - et hôtes de l’événement, louent la qualité du travail préparatoire. «Alors que le sujet était impalpable, le fil conducteur était étonnement propre. Il reflète la préparation en amont qui a bien canalisé les débats», note Thierry Lassus, responsable de la moyenne tension. Avant d’ajouter que «le mode opératoire était excellent».

Même son de cloche chez Olivier Augé, innovation agent: «Cette maîtrise du fil rouge par les animateurs a permis de mieux se glisser dans la peau du participant, de mieux se focaliser sur son apport et d'écouter.»

Et ce jour-là, mieux valait être concentré en raison de la «qualité des débats», l'un des autres apports de platinn, capable de convier un groupe d’experts hétérogène et complémentaire de haute volée appartenant à la communauté scientifique et au secteur industriel.

ABB étant demandeur, la préparation soignée et les participants triés sur le volet, le contenu a évidemment répondu à leurs attentes. Nos interlocuteurs utilisent les termes de «confirmation» et «validation» pour témoigner de l’intérêt du courant continu par les utilisateurs. Et évoquent l’émergence de nouveaux liens.

Pour en savoir plus...

   

Geneva Creativity Center
Pour UNIGE:
Dr. Carmine Senatore
Quai Ernest-Ansermet 24
1211 Genève 4
T 022 379 66 69
www.creativitycenter.ch

Hepia
Prof. Nicola Giandomenico
Rue de la Prairie 4
1202 Genève
T 022 546 26 39
http://hepia.hesge.ch

OPI
Gilles Chevrey
Route des Jeunes 9
1211 Genève 26
T 022 304 40 69
www.opi.ch

     

Les organisateurs de la journée thématique sur
"la distribution d'énergie en courant continu":
Gilles Chevrey (coach platinn), Nicola Giandomenico
et Carmine Senatore (Geneva Creativity Center)

CHEVREY Gillescontacter

CHEVREY Gilles

Domaines :

  • développement des entreprises privées, des groupes d'intérêts ou des communautés de pratique (l'organisation)
  • corollaire : la détermination stratégique (l'intention) et le management des activités (l'action)

Expérience & formation :

  • maturité commerciale
  • licence en psychologie sociale
  • post grade en psychologie du travail et des organisations, Université de Neuchâtel

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Coopération Organisation

Coopération

Le service de développement de partenariats et coopération vise en particulier:

  • l’analyse du potentiel des projets d’innovation;
  • la création de partenariats;
  • l’accès aux fonds publics;
  • le montage de projets de coopération (structure, gouvernance, propriété intellectuelle, finance, risques);
  • la négociation des contrats de coopération.
 
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 22 (Mars 2012) 2012
  • STS au top des compléments nutritionnels
    Mens sana in corpore sano… Service Top Santé s’impose sur un marché porteur. Entretien avec Pascal Guzzo, directeur général.
  • Branché en courant continu sur le marché, le projet OBIP traque l’innovation appliquée
    Dans le cadre de son Service Coopération, platinn a lancé le projet OBIP (Open Business Innovation Platform) qui ouvre des perspectives et renforce le savoir-faire de ses équipes dans un domaine, l’innovation, au coeur de ses activités.
  • Alain Jenny consacré «Ecopreneur» par le Prix Suisse Environnement
    Le 17 janvier dernier, le Prix Suisse Environnement a récompensé lors de sa biennale un chef d’entreprise romand, Monsieur Alain Jenny. Cet ancien diplômé de l’EPFL est reconnu comme véritable précurseur dans le développement des technologies environnementales.
  • Histoire d'un succès
    SJ Concept, le gilet multi-poches aux multi-atouts.
fr (4,33 MB)