01 Janvier 1970

A l’occasion de son intervention à la 13e Conférence TechnoArk le 26 janvier dernier, Sébastien Fanti a dressé un petit résumé des risques et des mesures à prendre avant l’entrée en vigueur le 25 mai 2018 du Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Suisse.

RGPD

«Il vous reste quelques jours pour vous mettre en conformité avec le RGPD. Et il y a beaucoup à faire.» L’avertissement donne le ton: sérieux et urgent. Qu’en est-il concrètement? Toute personne qui utilise ou gère les données d’un ressortissant de l’Union européenne doit respecter le RGPD si elle offre des biens ou des services à des citoyens européens ou si elle suit activement le comportement de personnes.
Pour les entreprises contrevenantes, les risques sont réels et importants. Elles encourent notamment jusqu’à 20 millions d’euros d’amende ou 4% du chiffre d’affaires mondial de l’exercice de l’année précédente, voire même d’éventuelles sanctions pénales. Pour aider les PME locales à respecter le RGPD, Sébastien Fanti a profité de son intervention pour livrer une liste non exhaustive de quelques conseils:

  • Garantir la portabilité (possibilité pour un utilisateur de récupérer toutes les données qu’il a transmises sur un support et dans un format couramment utilisé).
  • Obtenir la garantie que le système d’information est conforme au RGPD (cas d’escroqueries et de vols déjà répertoriés) et de la pérennité du prestataire.
  • Minimiser la collecte de toutes les données (ne prendre que ce qui est vraiment nécessaire).
  • Assurer un consentement éclairé («un enfant de 5 ans doit pouvoir le comprendre»).
  • Limiter la durée de conservation des données.
  • Protéger les données sensibles.
  • Rester attentif aux réglementations régionales plus restrictives.
  • Mettre en place le principe "privacy by design / privacy by default".
  • Réfléchir aux données avant de développer un produit, un service, une application.
  • Générer une analyse d’impact sur la protection des données (PIA) et la soumettre à l’autorité en charge («Si on vous a dit oui, au moins vous êtes tranquille.»).
  • Déterminer un plan d’action pour les données sensibles.

Quid des données numériques après le décès?
Après cet état des lieux des risques liés aux changements à venir dans les lois et règlements sur la protection des données en Europe, Sébastien Fanti a saisi l’opportunité pour attirer l’attention des participants sur l’absence de réglementations claires sur la question de la succession numérique. Et de conclure sur ce dernier conseil: «Prévoyez la succession numérique des données que vous collectez. Cela ajoute une plus-value intéressante pour le client en plus de vous protéger en cas de litiges.»

via: blog.theark.ch

Faites avancer la numérisation en Suisse!

La Suisse doit rester à la pointe du développement et de l’application des technologies digitales. À cette fin, le Conseil fédéral engage 62 millions de CHF au total dans le cadre du plan d’action 2019-2020. Innosuisse met en œuvre deux des mesures recommandées: le programme d’impulsion "Technologies de fabrication" et la promotion de la numérisation dans le domaine de l’énergie et de la mobilité via les SCCER.

Suite ››

Un siècle de 10'000 à 20'000 ans

La digitalisation aura des conséquences sur tous les secteurs de l’économie. Opportunité ou risque? Il est en tout cas urgent de nous y préparer. Interview de Paul-Albert Nobs, président de platinn.

Suite ››

Board Matching Switzerland

EPFL Innovation Park (EIP) in collaboration with Startup Campus launches a platform to help startups, scale-ups and technology SMEs to strengthen their Board of Directors or Advisory Board with highly experienced and accredited people. A first in Switzerland!

Suite ››

Petit déjeuner des PME et des Start-up

Protection des données: entre RGPD et LPD, quels conseils pour les entreprises suisses?
Vendredi 1er mars 2019 - de 8h00 à 10h30

Suite ››

How to create impactful partnerships between Corporates and Startups

EPFL Innovation Park - Workshops

Suite ››

Programmes internationaux de coopération

Innosuisse désormais chargée des programmes internationaux de coopération

Suite ››

Les entreprises misent sur les améliorations de produit et les optimisations de processus

Il semble devenu plus difficile et plus coûteux pour les entreprises établies en Suisse d’investir dans le développement de produits innovants. Dès lors, elles sont toujours plus nombreuses à privilégier des améliorations de produits existants. En parallèle, ces mêmes entreprises renforcent leurs efforts d’optimisation de leurs processus de production. Tels sont les résultats qui ressortent de la onzième enquête sur la capacité d’innovation de l’économie suisse, qui porte sur les années 2014 à 2016.

Suite ››

100 PME prometteuses

PME Magazine, vient de sortir son hors-série intitulé " Suisse romande - 100 PME prometteuses". Un tiers des entreprises présentées sont passées par les services de la plateforme d'innovation. Les voici:

Suite ››

La vision du nouveau directeur de platinn

A la tête de la plateforme d’innovation de Suisse occidentale depuis moins de 100 jours, Pico Lantini dresse les contours du futur soutien à l’innovation.

Suite ››

Des opportunités pour les sous-traitants industriels neuchâtelois

Quels sont les enjeux actuels et les perspectives pour les entreprises neuchâteloises actives dans la sous-traitance industrielle? Afin de mettre en lumière ces PME dites de l’ombre, la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI) et la Banque Cantonale Neuchâteloise (BCN) se sont associées à l’Université de Neuchâtel pour établir un diagnostic stratégique de ce secteur d’activités.

Suite ››

Recapp vainqueur

La start-up Recapp, au bénéfice de coachings du Service Coopération de platinn, remporte le "call for innovation" de Swisscom

Suite ››

Initiatives communautaires pour aider à la transformation vers l’industrie 4.0

Machines intelligentes, fabrication additive, internet des objets, "big data"... Grâce à ces nouvelles technologies, l’industrie se transforme à toute vitesse. En ligne avec la tendance de travailler en réseau et de développer l'intelligence collective, l’OPI a créé des groupes de travail communautaires (GTC) autour de thématiques liées à l’industrie 4.0 pour permettre aux entreprises genevoises d’anticiper ces changements et d’être à la pointe de ces sujets incontournables.

Suite ››

Lancement du programme d’impulsion «technologies de fabrication» d’Innosuisse

Programme d’impulsion «Technologies de fabrication», doté de 12 millions de CHF/an pour que la Suisse reste à la pointe du développement et de l'application des technologies digitales.

Suite ››

Témoignage d'une récente réalisation

Une organisation industrielle pour devenir un sous-traitant de haut niveau

Face à un marché de l’horlogerie de plus en plus exigeant, le sous-traitant vaudois KIF Parechoc a décidé de faire appel à platinn pour solidifier les bases d’une organisation nécessaire à une nouvelle stature industrielle.

L'interview en vidéo


Suite ››

Dernières nouveautés

Faites avancer la numérisation en Suisse!

La Suisse doit rester à la pointe du développement et de l’application des technologies digitales. À cette fin, le Conseil fédéral engage 62 millions de CHF au total dans le cadre du plan d’action...

Suite ››

Coachs & Spécialistes

Notre équipe

Notre équipe

Plus d'une cinquantaine de coachs accrédités platinn dans les quatre services:

  • Affaires
  • Coopération
  • Organisation
  • Finance

Soutenu par

 

7cantons

platinn est une initiative des cantons de Berne, Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura et soutenue par le SECO au titre de la NPR

SECO_court_f_(72 dpi)