SME Instrument accessible to Swiss firmsSuccess Stories › DermoSafe
DermoSafe

DermoSafe

  • Company: DermoSafe SA

Le mélanome détecté en un clic

14 December 2012

Le petit appareil développé par DermoSafe va combler un vide du marché. Il permet un premier diagnostic rapide afin de dépister un cancer de la peau. Interview avec son inventeur, Philippe Held.

Par Anne-France Borgeaud Pierazz

Dans quel contexte avez-vous créé DermoSafe?
Après 12 ans d’expérience dans le domaine de la RFID (identification par radio fréquence), je me suis lancé en solo en créant «go-4S», une société spécialisée dans les services d’ingénierie RFID. Je souhaitais fournir la flexibilité et la créativité nécessaires à certains marchés de niche. Parallèlement, j’ai eu l’idée de développer la société DermoSafe, se focalisant sur un produit-phare, le DermoClic. Ce petit appareil aide à détecter un mélanome en un clic: il saisit les caractéristiques de la lésion qui sont ensuite envoyées dans un centre de diagnostic médical spécialisé afin de déceler une éventuelle malignité dans les plus brefs délais.

         


Philippe Held, directeur

Comment est née cette idée?
Un jour, je m’aperçois que ma fille a une tache bizarre sur le cou. Pour me renseigner, je tente d’abord d’utiliser une application Smartphone bon marché, malheureusement très peu fiable. L’option la plus sérieuse reste à approcher un dermatologue qui effectuera une dermoscopie. Mais très souvent, il faut attendre des mois pour obtenir un rendez-vous dû à la pénurie de spécialistes. Mon innovation intervient donc à mi-chemin: amener une solution utilisable par tous, sûre et rapide. Elle s’inscrit surtout dans le besoin de détecter très précocement les mélanomes pour obtenir une chance de guérison à plus de 95%. De plus, la Suisse détient le record européen pour le mélanome de la peau avec 2000 nouveaux cas diagnostiqués tous les ans.

Quel rôle a joué platinn?
Afin de concrétiser mon projet rapidement, j’ai pris contact avec platinn pour obtenir des éléments de réponse. Quelle approche? Quels besoins? Comment breveter mon produit? Il fallait valider la pertinence du DermoClic, identifier des sources de financement et des partenaires possibles. Assez vite, j’ai pu m’appuyer sur une collaboration précieuse avec l’Hôpital Universitaire de Zurich. Ce centre d’excellence en dermatologie, supervisé par le Prof. Braun, va jouer le rôle du centre de diagnostic où seront transférées par Internet les photos prises par le DermoClic pour être analysées dans les 24 heures.

Quelle est votre vision pour 2013?
Les prochains mois seront dédiés à un projet pilote et des tests cliniques avec des médecins généralistes. J’espère une concrétisation par une mise sur le marché avant la fin 2013. Les médecins généralistes seront un premier marché cible. A terme, l’objectif vise à l’accessibilité du DermoClic pour tous, vendu dans les pharmacies suisses puis à l’international.

L’apport de platinn
«Le coaching platinn a consisté à valider la pertinence du concept produit, clarifier les questions de propriété intellectuelle et définir un projet pilote afin de faire un premier pas en direction de la commercialisation. Ce dispositif médical répond à un besoin actuel du public et des médecins, sans équivalent concurrentiel. Il peut contribuer à faire un triage efficace des cas bénins et malins permettant une meilleure utilisation des compétences spécialisées. DermoSafe a d’ailleurs remporté le prix AXA Innovation Award 2012 en septembre, une aide au démarrage de CHF 75’000», précise Kim Rochat, coach platinn.

L’avis de l’entrepreneur
«L’apport méthodologique et catalyseur de platinn a légitimé mon concept et validé le modèle d’affaires. L’expertise dans le domaine médical de Kim Rochat a contribué à donner de bonnes impulsions et orientations. Des échanges riches ont élargi les possibilités d’actions et permis l’identification des partenaires potentiels», témoigne Philippe Held.

Pour en savoir plus...
www.dermosafe.com et www.go-4s.com

ROCHAT Kimcontacter

ROCHAT Kim

Areas of Expertise :

  • analysis and optimization of business & manufacturing processes
  • risk management
  • quality system implementation & audit (ISO 9000, ISO 13485 & ISO 27001) and medical devices regulatory
  • projects design and management

Experience & training :

  • degree in economy
  • CAS in project management (Certificate of Advanced Studies)
  • MBA in IS security (Information systems)
  • principal adviser & founder Edifis Sàrl
  • founder iPros Sàrl

Languages :

  • French
  • English
Services: Partnerships Organization

Partnerships

The development of partnerships and collaborations focuses on the following areas:

  • Analyzing the potential of innovation projects;
  • Finding partnerships;
  • Accessing public funding;
  • Building partnerships (structure, governance, intellectual property, finance, risk);
  • Negotiating partnership contracts.
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Title Year Description Download
focus No 28 (Déc. 2012) 2012
  • Le mélanome détecté en un clic
    Le petit appareil développé par DermoSafe va combler un vide du marché. Il permet un premier diagnostic rapide afin de dépister un cancer de la peau. Interview avec son inventeur, Philippe Held.
  • Un projet CTI relance l'innovation chez Digi Sens
    Depuis bientôt 20 ans, Digi Sens développe, fabrique et commercialise des systèmes de mesure. En quête d’innovation, la PME s’est rapprochée de l’Ecole d’ingénieurs et d'architectes de Fribourg (EIA-FR) dans le cadre d’un projet CTI.
  • Forum platinn du 7 novembre 2012
    Le deuxième forum du réseau platinn pour l’année 2012 s’est tenu le mois dernier à Fribourg. Cette journée est l’occasion pour les membres (coachs, responsables de service, collaborateurs de la direction et des antennes cantonales) de se rencontrer mais aussi d’aborder des thèmes de réflexion commune.
  • Odinelixir consolide son assise
    L’entreprise valaisanne, productrice d’essences florales, a renforcé son image et élargi sa gamme de produits. Elle a su grandir en devenant maintenant une PME croissante.
fr (4.19 MB)